Bel-Air, un roman de Lionel Salaün, aux Editions Liana Levi

Publié le par dan29000

Parmi les belles surprises des premiers romans de l'année 2010, Le retour de Jim Lamar nous enchanta. Et d'ailleurs nous ne fûmes pas les seuls vu la douzaine de prix littéraires que remporta ce roman attachant qui annonçait l'arrivée d'un auteur.

 

Avec ce nouveau roman, Bel-Air, le retour de Lionel Salaün est une confirmation de nos impressions positives précédentes. Notre homme aime et sait raconter une histoire, il sait brosser un lieu, ici une sous-préfecture perdue dans un recoin de l'hexagone, dans les années cinquante. En particulier une cité populaire, Bel-Air, avec comme cela est souvent le cas, un centre névralgique, le bistrot, endroit populaire par excellence.

Mais il sait aussi camper des personnages qui, en quelques paragraphes, prennent vie aux yeux du lecteur. Le bistrot est un lieu de brassage social intéressant. Diverses générations et diverses origines sociales s'y croisent, discutant de l'actualité et refaisant parfois le monde. C'est aussi le quartier général d'une petite bande d'adolescents, avec Gérard, Franck et les autres. L'un, fils unique des patrons du bistrot, est un peu raciste, aimant les armes, c'est d'autant plus facile que la guerre d'Algérie a une certaine tendance à perdurer. L'autre, Franck, lorgne plutôt vers la liberté, sans trop savoir comment l'atteindre, situation d'autant plus difficile qu'il va être appelé à faire son service militaire... sur le front algérien.

Les deux amis, presque des frères, vont durant ces quelques années avoir des choix à faire, des choix les séparant.

 

Sur fond de racisme ordinaire de la France de l'époque, qui peut avoir un écho très actuel, l'auteur trace son sillon, retrouvant les thèmes de son premier roman, l'amitié, le clivage social et un certain déterminisme.

 

Parfois une amitié profonde et durable peut se désintégrer. Le temps passe, la guerre aussi, et même les bistrots peuvent mourir.

 

Dan29000

 

 

Bel-Air

Lionel Salaün

Éditions Liana Levi

Collection "Littérature française"

2013 / 224 p / 17,50 euros

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article