Continental, une dernière agression contre Xavier Mathieu

Publié le par dan29000

Dernière agression invraisemblable faîte contre Xavier Mathieu


samedi 19 octobre 2013 - 22h15

La direction de Continental a décidé de faire un exemple en s’en prenant à Xavier de façon indigne et répugnante. Non seulement elle a refusé de le réintégrer malgré les injonctions du tribunal administratif d’Amiens mais aujourd’hui elle convoque Xavier pour le 23 octobre à Sarreguemines, de façon surréaliste, en vue de le licencier une nouvelle fois et lui réclamer toutes ses indemnités de licenciements. Oui, cette folie se passe en France au XXIème siècle, sous un gouvernement socialiste.

Ils veulent la peau de Xavier les bâtards !!!!

 

Un appel qui est décisif pour notre avenir à tous

 

Tous présents, mercredi 23 octobre à 18h30

 

à la cantine de l’usine.

 

Il nous faut répondre au coup de force

 

de la direction de Continental.

Depuis le jugement du conseil des Prud’hommes fin aout, la direction de Continental à Hanovre, par l’intermédiaire de ses sbires Gérard et Thomas, mène une offensive pour liquider le dossier Continental Clairoix en se débarrassant de toutes leurs obligations.

Pourtant, la plus haute juridiction en France, la Cour de Cassation, vient de rendre un arrêt en septembre contre Continental France et Continental AG déclarant que tout licenciement non justifié par une situation économique à l’échelle du groupe au niveau international devait être automatiquement considéré comme sans cause réelle. Cela était jugé à partir des licenciements pour l’usine de Rambouillet mais évidemment cela vaut pour tout Continental et pour tous les groupes industriels en France.

Alors, même que la justice, qui n’est pas d’emblée favorable aux salariés, est obligée de reconnaître que toutes nos demandes sont justifiées.

On aurait pu attendre que l’Etat et tous ses services viennent nous appuyer pour faire respecter la loi et le droit. Il n’en est rien.

Aussi confortée par ce silence et cette démission, la direction de Continental a décidé de faire un exemple en s’en prenant à Xavier de façon indigne et répugnante. Non seulement elle a refusé de le réintégrer malgré les injonctions du tribunal administratif d’Amiens mais aujourd’hui elle convoque Xavier pour le 23 octobre à Sarreguemines, de façon surréaliste, en vue de le licencier une nouvelle fois et lui réclamer toutes ses indemnités de licenciements. Oui, cette folie se passe en France au XXIème siècle, sous un gouvernement socialiste.

Derrière l’agression invraisemblable faîte contre Xavier, c’est à nous tous les travailleurs de Clairoix et au-delà à tous ceux de Continental que la direction veut s’en prendre. Si on la laissait faire, elle fermerait brutalement tout le dossier Continental Clairoix et paraderait de façon indécente, comme pour se venger de tout ce que notre lutte lui a imposée.

Il ne faut pas que ces petits bonhommes se croient tout permis. C’est pourquoi il est vital que chacun vienne à notre assemblée et nous pourrons nous expliquer de ce que nous pouvons faire, car nous avons les moyens de leur faire rentrer dans la gorge leur arrogance, pour faire respecter nos droits. En commençant par faire bloc aux cotés et derrière Xavier.

Tous présents mercredi (prévenez tous ceux que vous connaissez) !

Le comité de lutte, le 16 octobre 2013

Publié dans actualités

Commenter cet article