Expulsion Leonarda : Hollande sur une position révoltante et inhumaine

Publié le par dan29000

Déclaration d'Olivier Besancenot : Une expulsion conforme…à la droite pas au droit (19/10/2013)

 

Samedi 19 octobre 2013

23306_image.jpg
Crédit Photo: 

Photothèque Rouge/JMB

 

François Hollande, par sa décision, vient de prendre une position révoltante et inhumaine à l’encontre du droit international sur le droit de vivre en famille. Cette proposition signifie que François Hollande remet également en cause le droit à l’éducation pour tous, qu’on ait ou pas des papiers. Il ratifie et cautionne l’expulsion des frères et des sœurs de Léonarda pourtant scolarisés en France. Qu’y a-t-il d’humain à demander à Léonarda de choisir entre sa famille et ses camarades de classe ?

 

Ce gouvernement et François Hollande s’enfoncent dans la vase idéologique réactionnaire, discriminatoire qui semble embaumer l’air du temps. Le PS avait déjà renoncé depuis longtemps à créer l’espoir à gauche. Il alimente désormais la peur avec la droite et l’extrême droite. Léonarda et sa famille doivent rentrer et Manuel Valls doit partir du Gouvernement. Le combat continue.

 

Olivier Besancenot, le 19/10/2013

=====================================

 

Salut à toutes et tous
Hollande a parlé, a très mal parlé.


Nous ne nous faisions pas d'illusions dans le président Hollande, nous n'avions pas d'espoir qu'une politique de "gauche" soit menée mais là il faut reconnaître qu'il surprend un peu par sa bassesse, son inhumanisme, sa "droititude", son mépris des gens d'en bas.
Sa déclaration concernant la.situation de Leonarda est digne de l'attitude droitière de Valls, de l'air ambiant réactionnaire (Ump/Fn). D'après lui, pour l'expulsion de la lycéenne tout s'est passé dans les règles. Précisons qu'il n'a pas.dit un mot sur l'autre lycéen expulsé, Katchk.
Tout est normal ? C'est bien ce qu'on pensait. Alors c'est la loi qu'il faut changer. Seulement voilà, on a bien compris qu'il ne fallait pas compter sur ce gouvernement qui a pour modèle Sarkozy-Gueant-Hortefeu.
Par contre, on espère dans la capacité des lyceens à renforcer leur mobilisation et aussi dans le fait que le "peuple de gauche" finira bien par descendre dans la rue pour défendre la solidarité et l'antiracisme et pour combattre ce gouvernememt qui par sa politique qui s'en prend aux,plus pauvres, aux plus fragiles, ne peut que favoriser le retour de l'Ump ou l'arrivée du FN.
Il y a urgence à défendre l'égalité des droits pour tous, la liberte de circulation et d'installation. Sans ça, c'est une pente très dangereuse vers une société sans liberté et répressive, une société raciste, anti-immigrée, anti-pauvre. On en a déjà un avant goût.
Pendant que le gouvernement et la.police fait la.chasse aux immigrés sans papier faisant croire que la crise viendrait d'eux, les possédants volent, magouillent, fraudent et s'enrichissent tranquillement.


Philippe

Publié dans actualités

Commenter cet article