Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En Irlande aussi, la chasse aux Roms : Ne vous laissez pas tromper

Publié le par dan29000

"Ne vous laissez pas tromper"

by liberationirlande

Déclaration de Des Dalton, président de Republican Sinn Féin, du 24 octobre 2013

 

La vague d'hystérie qui a été lancée par les médias et qui a trouvé son aboutissement dans les actes de la police des 26 comtés, qui a séparé deux enfants Roms de leurs familles, dans des circonstances qui ont dû être tout à fait traumatisantes, est un épisode symptomatique de tout ce qui cloche avec cet Etat. Ce qui est le plus effrayant dans cette affaire, c’est l’arbitraire avec lequel un journaliste a pu livrer aux Gardaí [policiers] un bout de preuve anecdotique pour que quelques heures après, ces derniers s’emparent des enfants et les arrachent à leurs parents. Dans la foulée, un simple coup de fil d’un individu a abouti à la prise d’un autre enfant, alors qu’aucune preuve ou presque n’avait établi qu’ils eussent commis contre lui quelque crime.

Pavee Point [organisation Traveller] qualifie tout à fait correctement l’affaire de « ciblage racial caractérisé». Dans les deux cas, les enfants ont été pris à leurs parents en première intention, et non pas en tant que dernier recours, comme c’est la règle dans tous les cas de protection de l’enfance, sauf dans les cas les plus extrêmes. Le fait de cibler ces deux familles sur la base de leur ethnicité Rom devrait nous inquiéter sur la direction qu’est en train de prendre notre société. Denis Charlton, responsable de l’Immigrant Council, dit que ces deux cas sont préoccupants parce qu’ils impliquent des membres d’une communauté particulièrement marginalisée et nous nous inquiétons que des gens soient pris pour cible pour la simple raison qu’ils appartiennent à un groupe ethnique particulier ».

Denise Charlton fait remarquer que les événements de la semaine dernière se placent dans le contexte des déclarations de Joan Burton, la ministre de la protection sociale des 26 comtés, qui disait que la moitié des « fraudes sociales » étaient l’œuvre des immigrés, ce que le Immigrant Council qualifie d’affirmation sans preuve.

Le fait de cibler des minorités n’est pas quelque chose de neuf ni d’étonnant dans les périodes de difficultés économiques et d’effondrement. On emploie facilement les groupes marginalisés pour détourner la populace de la véritable source de ses malheurs sociaux et économiques. Ce qui a lieu montre que la préoccupation du gouvernement de Dublin pour le bien-être de l’enfance n’est que vide rhétorique. Il leur est facile de jouer ces thèmes pour la galerie, mais c’est sur leurs actes qu’ils doivent être jugés.

Marginaliser ceux qui sont vulnérables et alimenter les flammes des préjugés raciaux et des stéréotypes, c’est, pour reprendre une expression à quelqu’un, le dernier refuge du charlatan politique. On cible les faibles pour protéger les puissants. Ne soyez pas dupes, reconnaissez qui sont vos véritables ennemis. Les banquiers, les financiers et leurs amis dans la classe politique. Ceux qui nous ont tous volé et qui continuent de le faire.

Comme l’a dit le grand Woody Guthrie : « Yes, as through this world I've wandered I've seen lots of funny men; Some will rob you with a six-gun, And some with a fountain pen.” ["Oui, en parcourant le monde j’ai vu des tas de gens rigolos ; Certains vous volent avec un pistolet chargé, d’autres d’un trait de leur stylo"]

Source : ici

liberationirlande | 17 novembre 2013

Publié dans actualités

Commenter cet article