Exécution des deux journalistes de RFI à Kidal, communiqué du MNLA

Publié le par dan29000

Mouvement National de Liberation de l'Azawad

Execution de deux journalistes français à Kidal

Les organisations terroristes qui ont pris en otage le peuple de l'Azawad et mené les plus meurtrières attaques contre le MNLA viennent de récidiver à Kidal en enlevant et en exécutant deux journalistes de RFI alors qu'ils s'apprêtaient à rendre visite à un responsable du MNLA dans le cadre d'un reportage sur la situation politique dans l'Azawad.

 

 

Les terroristes récidivent de la manière la plus abjecte qui soit en exécutant deux civils et prouvent encore une fois que les terroristes ne sauraient en aucune façon être des interlocuteurs ni des partenaires pour l'établissement d'une quelconque paix, ni dans l'Azawad, ni au Mali, ni au Sahel, ni nulle part ailleurs dans le monde, d'où la nécessité absolue de combattre le terrorisme  qui n'est que l'expression du fanatisme sous toutes ses formes.

 

 

 

C'est avec la plus grande fermeté que le MNLA condamne l'exécution des deux journalistes qui s'apprêtaient, en cette période trouble, à donner la parole à un responsable du MNLA.

 

En ces douloureuses circonstances, le MNLA présente ses plus sincères condoléances et assure de son total soutien les familles des deux journalistes, leurs collègues, ainsi que la rédaction de Radio France Internationale. Le MNLA se solidarise avec le peuple français et réaffirme son engagement ferme et entier à poursuivre le combat contre l’extrémisme et le terrorisme sous toutes ses formes.

 

Kidal le 02 Novembre 2013

 

Mossa Ag Attaher

 

Chargé de communication

 

SOURCE / mnlamov.net

Publié dans actualités

Commenter cet article