Cuba Grafica, histoire de l'affiche cubaine, éditions L'échappée

Publié le par dan29000

Nous poursuivons notre série exceptionnelle d'articles sur quelques "beaux livres" en cette fin d'année propice aux achats-cadeaux. Après "Patrimoines, une histoire en mouvement", voici donc "Cuba grafica, histoire de l'affiche cubaine", dirigée par Régis Léger.

 

Généralement quand on pense Cuba, l'on pense révolution, blocus, La Havane, ou encore soleil, musique, rhum. Si l'on est un peu mieux informé, on pense aussi aux deux grandes réussites du peuple cubain durant ces dernières décennies, la santé et la culture.

Est proposé ici au lecteur, un superbe ensemble de documents graphiques relatant plus d'un siècle d'histoire de ce peuple rebelle, de l'époque de la domination espagnole à nos jours. C'est le résultat d'un patient travail de quatre ans avec les meilleurs spécialistes cubains que nous offre Régis Léger. Il a exploré de nombreuses collections, à la fois dans les institutions, dans les musées ou chez des particuliers. Il faut dire qu'à Cuba, la musique, le cinéma, la littérature, la danse, et les arts en général sont au centre de la vie du peuple cubain. Si les difficultés économiques et politiques sont nombreuses, par delà le temps, les arts et les Cubains sont étroitement liés. Résister c'est créer, et ce peuple insulaire a beaucoup résisté, aux Espagnols, aux agressifs voisins américains, à l'effondrement des alliés soviétiques et au temps qui passe. A Cuba, l'art et la culture ne sont pas dissociés de la vie. Musiques et peintures, fresques et affiches sont à chaque coin de rues. Sans parler des musées.

 

En un mélange équilibré de textes produits par des historiens, des critiques d'art ou des affichistes, et de très nombreuses illustrations, dont certaines n'avaient jamais été reproduites dans des livres, "Cuba Grafica" nous permet un euphorisant périple en trois temps :

D'abord l'éveil graphique, avec les premières revues illustrées au début du XXe siècle et les affiches publicitaires, un éveil marqué par les débuts de la sérigraphie. Vint ensuite la révolution, la propagande, la solidarité internationale mais aussi la bureaucratisation de cette île de onze millions d'habitants. Enfin, dans un troisième temps, le lecteur découvrira la nouvelle génération, avec entre autres, les femmes graphistes d'hier et d'aujourd'hui. Les femmes ayant toujours une place importante dans toutes les activités politiques ou culturelles.

Ajoutons pour compléter ce tableau, une série d'entretiens traversant les trois temps de cette belle exploration. Enfin, en cinéphile que nous sommes, une mention spéciale au focus sur l'affiche de cinéma. Cuba est le pays de l'ICAIC, l'Institut cubain de l'art et de l'industrie cinématographique, créé en 1959. Ce qui nous donne le grand plaisir de découvrir l'affiche cubaine de "Baisers volés" de Truffaut en 1970 ou des 7 samouraïs de Kurosawa...

Bien entendu le point fort de ce livre de référence est cet ensemble de 300 illustrations, affiches ou photographies d'affichistes au travail.

En fin de volume deux pages de notices biographiques sont consacrées à la quinzaine d'auteurs de cet ouvrage particulièrement réussi.

 

Dan29000

 

Cuba Gráfica

Histoire de l’affiche cubaine

dirigé par Régis Léger

Éditions L’échappée,

Collection Action graphique

34 euros / 2013 / 256 p

 

Publié dans lectures

Commenter cet article