Paris, 20e : 451, quels lieux pour le livre ?

Publié le par dan29000

lundi 4 novembre 2013 à 20h

451 : Quels lieux pour le livre ?

Bonjour.

Vous êtes convié-e-s pour imaginer avec nous de nouveaux lieux pour le livre.
Au-delà des 451, seront présents : des librairies (associatives, marchandes, officielles ou officieuses, de neuf ou d'occasion), des éditions (des petites, des grandes, des bleues, des noires, des à pois, des caméléones), des correcteurs et -trices, des graphistes, des lecteurs et lectrices, etc.

En special guest, une huitaine d'italien-ne-s seront là, qui ont occupé pendant un an une librairie (Ex-Cuem) dans la faculté de Milan pour fabriquer un lieu expérimental entre livres et musique, institution et résistance - avant l'expulsion brutale par les forces de l'ordre.

Cette discussion s'insère dans le cadre d'une enquête indépendante à laquelle participe les 451, dans le but de réaliser un manifeste européen sur les métiers du livre.

A partir d'un partage d'expériences existantes et de nos rêves les plus sincères, nous chercherons à imaginer ensemble des lieux capables de résister à la marchandisation de la culture, à l'administration de nos existences et à la morosité des temps modernes.

  • Avons-nous des critiques à formuler aux librairies et bibliothèques actuelles ?
  • Comment modifier les lieux existants ?
  • Quelles expériences du passé peuvent nous inspirer ?
  • La lecture a-t-elle besoin de lieux ?
  • Que pouvons-nous utiliser dans les nouvelles technologies qui aide la lecture et la critique plus qu'elles ne les détruisent ?
  • Quelles sont les limites de la logique marchande ? Quelles sont celles du non-marchand ?
  • Les librairies peuvent-elles proposer un fond et pas seulement des nouveautés ?
  • Les lieux pour le livre sont-ils voués à une élite intellectuelle ?
  • Les bibliothèques sont-elles populaires ?
  • Etc.

Venez nombreux !

Lien : http://www.demosphere.eu/rv/29034
Source : message reçu le 29 octobre 01h

Publié dans lectures

Commenter cet article