Rennes, Tavarn 1675 : Nicolas de la Casinière, pour "Les prédateurs du béton, enquête sur la multinationale Vinci"

Publié le par dan29000

« Les prédateurs du béton, enquête sur la multinationale Vinci »

 

Le mercredi 13 novembre à partir de 20h, Nicolas de la Casinière, journaliste nantais renommé et à la plume affûtée, présentera son dernier ouvrage au 1675, « Les prédateurs du béton ».

 

Enquête sur une multinationale qui ne cesse, entre Nantes et Rennes de faire parler d’elle depuis quelques années…en raison de l’opposition au projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes.

artoff331-c99fd

 

Créé en 2000 Vinci est vite devenu un champion du CAC 40 et l’un des leaders mondiaux du BTP. Autoroutes, parkings, aéroports (dont celui de Notre-Dame-des-Landes), voies ferrées, industrie nucléaire et réseaux d’eaux constituent les marchés de Vinci pour la phase construction et pour l’exploitation. Pour les partenariats public-privé et les grands chantiers, Vinci a constitué avec quelques autres majors une oligarchie très restreinte, surpuissante, imposant son ordre au monde économique et aux collectivités. Vinci incarne le capitalisme moderne avec un discours de façade écolo, une rhétorique bien rodée sur l’humain au cœur de l’entreprise, des œuvres de bienfaisance bien orchestrées. Ce qui n’empêche pas des pratiques de prédateur en profitant des opportunités ouvertes par la crise financière et économique, l’exploitation de la précarité des salariés, les proximités avec le pouvoir et quelques ennuis devant les tribunaux.

Nicolas de la Casinière (né en 1954) est journaliste et illustrateur. Il anime le périodique satirique La Lettre à Lulu, et vient de signer, pour les éditions Les Beaux-Jours, Le Guide du promeneur de Nantes (mai 2013). Il a également publié, en 2012, un Guide secret de Nantes et de ses environs (éditions Ouest-France)

Les militants du comité 35 contre l’aéroport de Notre Dame des Landes seront présent sà cette présentation.

.na15_3372173_1_px_470_

 

SOURCE / RENNES INFO

Publié dans lectures

Commenter cet article