Sauvons la forêt : Soutien aux victimes du Groupe Bolloré en Afrique

Publié le par dan29000

Soutien aux victimes du Groupe Bolloré en Afrique

 

Non à l’intimidation des habitants faisant valoir leurs droits contre l’accaparement de leurs terres !

 

Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

 

En Afrique, des groupes d’habitants s'opposent à la culture de l'huile de palme destinée à l'export vers les pays Européens. En Sierra Léone, le groupe belgo-luxembourgeois Socfin met actuellement en place l'exploitation de 65 kilomètres carrés de plantations de palmiers à huile. De plus, l'exploitation de 50 kilomètres carrés supplémentaire est également prévue.

 

Les habitants sont expulsés violemment et la nature est détruite. Ceux qui s'opposent à l'accaparement de leurs terres sont poursuivis en justice par l'entreprise et finissent en prison. Les exploitants de ces plantations poursuivent également en justice les organisations, les journalistes et les médias qui parlent de l'accaparement des terres et des violations des droits de l'homme.

 

L'actionnaire principal de Socfin est le groupe français Bolloré. Et c'est bien son fondateur, le magnat Vincent Bolloré, qui est à l'origine des poursuites judiciaires, de même qu'Hubert Fabri, à la tête du groupe Socfin. C'est ce qui a été documenté par 12 organisations dans une déclaration commune.

 

Les militants de Sierra Léone vous demandent de leur apporter votre soutien en écrivant au groupe Bolloré, à Socfin et aux autorités judiciaires de leur pays :

 

PÉTITION  

 


En vous remerciant de votre attention,

Sylvain Harmat  
Sauvons la forêt

Publié dans environnement

Commenter cet article