A Bornéo, les habitants du Sarawak résistent à la destruction de leurs forêts

Publié le par dan29000

Mouvement autochtone contre les barrages au Sarawak

Des autochtones posent avec leurs pancartes dans la forêt tropicale du Sarawak pour manifester contre le barrage de Baram.Les habitants du Sarawak s'opposent à la destruction de leurs forêts tropicales (photo: Save Rivers)

 

L’État malais du Sarawak est en train de réaliser 12 méga-barrages hydroélectriques dans les forêts tropicales humides de Bornéo. L’inondation de plus de 1600 km2 de forêts nécessaire à ce projet ferait perdre à des dizaines de milliers d'habitants, au premier rang desquels les peuples Penan, Kenyah et Kayan, leurs foyer et moyens de subsistances.

Depuis 2009, le groupe helvético-suédois ABB est impliqué dans la construction de plusieurs barrages par l’intermédiaire de son partenaire commercial Sarawak Energy. Selon l’organisation Bruno Manser Fonds (BMF), l’entreprise viole systématiquement les droits des populations autochtones de Sarawak.

Premiers blocages sur le barrage de Murum

La situation autour du barrage hydroélectrique de Murum, pour lequel ABB livre la gestion des turbines et d’autres éléments techniques, est des plus tendues : lasses des promesses non-tenues et de la violation de leurs droits, les populations concernées par le barrage bloquent depuis septembre sa construction quasiment achevée.

Les Penan ne comptent lever leur barricade que quand le gouvernement et Sarawak Energy auront pris en compte leur exigence d’un dédommagement équitable au déplacement de 1500 personnes et à l’inondation de 250 km2 de forêt tropicale.

Le mouvement autochtone prend de l’ampleur

Fin octobre plus de 200 autochtones de la région du Baram ont à leur tour érigé des barricades pour s’opposer au méga-barrage planifié sur leurs terres. Ils exigent de Sarawak Energy l’arrêt immédiat de la planification et de la construction du barrage ainsi que le retrait de ses engins de construction.

Suite

Soutenez le mouvement des autochtones de Bornéo contre les barrages en signant notre pétition adressée à ABB.

Début de l'action: 25 nov. 2013

 

SOURCE/ sauvonslaforet.org

Publié dans environnement

Commenter cet article

jouini lotfi 21/02/2015 15:31

Vive le peuple Penan;libre dans sa forêt naturelle!!!