Albert Londres, Prix 2013 : Colombie, à balles réelles, de Roméo Langlois, en DVD, Editions Montparnasse

Publié le par dan29000

Depuis bientôt trente ans, le meilleur reportage filmé reçoit le prestigieux Prix Albert Londres. Cette année c'est le réalisateur Roméo Langlois, grand reporter à France 24 qui est le lauréat. Son reportage est intitulé "Colombie, à balles réelles".

Il faut dire que Roméo Langlois connait bien la Colombie, un des pays les plus violents du monde, puisqu'il y a vécu pendant près de douze ans. En plus de la corruption et de la violence endémiques, ce petit pays sud-américain souffre de la présence de l'or et de la coca. Ceci expliquant cela. Narcos, milices paramilitaires et armée rivalisent de violence. Le peuple lui, subit. Et parfois se révolte.

Dans ce premier reportage, le réalisateur nous embarque avec un commando des Forces Spéciales de l'armée colombienne en action pour démanteler un laboratoire de cocaïne des FARC, la guérilla locale. Souvent beaucoup de "com", les militaires posant avec complaisance devant les labos en feu. Mais parfois la communication se détraque et les balles sifflent quand les militaires se retrouvent encerclés par des révolutionnaires en terrain favorable.

Avec un admirable courage le grand reporter filme au plus près de l'accrochage, alors que les militaires tombent sous les balles. Il fut d'ailleurs capturé par les FARC.

Un document vraiment impressionnant qui mérite bien ce prix.

Peut-être encore plus fascinant, le documentaire proposé en complément, un film toujours signé Roméo Langlois, mais aussi Pascale Mariani : "Pour tout l'or de de Colombie". Une histoire édifiante illustrant le fait que l'or rend fou, et que les vrais voleurs ne sont pas toujours là où on croit. Parfois l'État lui-même peut être un voleur en octroyant à une multinationale canadienne, une mine d'or ne lui appartenant pas ! Tout cela alors que la valeur de l'or continue d'exploser chaque année.

 

Enfin le Prix Albert Londres fut d'abord réservé à la presse écrite. Sa 75e attribution va cette année à Doan Bui, journaliste au Nouvel Obs pour "Les fantômes du fleuve", un magnifique reportage sur ces migrants clandestins venant d'Afrique, du Maghreb ou d'Afghanistan. Souvent ils laisseront leur vie dans le fleuve Evros.

A lire absolument, dans un livret de 20 pages accompagnant le DVD.

 

Une fois de plus, nous qui n'aimons pas vraiment les Prix, ne pouvons que constater la grande qualité des Prix Albert Londres, ainsi que le prouve le somptueux coffret édité en 2010 par les éditions Montparnasse : Grands reporters, les films du Prix Albert Londres (10 DVD).

 

Dan29000

 

Albert Londres, Prix 2013

Prix audiovisuel : Colombie à balles réelles, de Roméo Langlois

Prix de la presse écrite : Les fantômes du fleuve, de Doan Bui

Complément : Pour tout l'or de Colombie, de Roméo Langlois et Pascale Mariani

Éditions Montparnasse

DVD + livret de 20 p

2013 / 1 h 18 / 15 euros

 

Publié dans écrans

Commenter cet article