Dans le Colorado, une bonne santé à l'ombre du Cannabis dans les Coffee-shops

Publié le par dan29000

Bonne santé à l’ombre du Cannabis pour les plus de 21 ans

 

01/01/2014 - Colorado : Les premiers "coffee-shops" ont ouvert leurs portes.

 

A condition d'avoir au moins 21 ans, les clients peuvent légalement consommer de la marijuana à des fins récréatives, et acheter jusqu'à 28 grammes de cannabis à chacune de leur visite.

Dans l'Etat de Washington, au printemps, les premiers magasins ouvriront.

Un marché énorme ! Ces deux états sont impatients de récolter leurs nouveaux impôts sur cette activité inouïe dont ils veulent superviser la culture, la distribution, et le marketing.

La France ferait bien de se dépêcher !! L'ouverture de ces cafés, gérés et contrôlés par les mairies (voir articles précédents : Nationalisation du Cannabis), pourrait apporter aux consommateurs une bonne qualité de marchandise non coupée ou traitée comme se l'autorise le marché noir. De plus les acheteurs désireux de ne pas (ou plus) fréquenter La Zone, et donc prêts à s'orienter par des voies plus accessibles comme Internet, vers des drogues de synthèse, seraient charmés de revenir vers des denrées naturelles et sûres.

21 ans : c'est l'âge où la maturation du cerveau se termine, disent les psychiatres.

Selon une étude publiée dans la revue américaine science, une molécule émise par le cerveau protégerait des effets néfastes du cannabis (le THC) : déficits cognitifs, troubles de la mémoire, perte générale de la motivation.

ADVERTISEMENT

En France, deux équipes de chercheurs de l'inserm se sont intéressés à la prégnénolone, un précurseur de toutes les hormones stéroïdiennes (progestérone, testostérone...) et aboutissent à la même conclusion !

D'où l'intérêt d'attendre que la constitution du cerveau soit abouti pour débuter !!

Il faudra expliquer aux adolescents les avantages de cette plante qui inhibe le stress, l'anxiété, la douleur, la croissance cellulaire de certaines maladies : cancer, sida, myopathie, sclérose en plaques... et les inconvénients chez certains adolescents, car elle peut bloquer leur croissance.

L'arrêt de l'interdit qui par définition attise l'envie, et cette prise de conscience sur les méfaits pour leur santé, feront dire à plus d'un : "oh, le cannabis, c'est bien ! Mais pour les vieux, de plus de 21 ans !!"

Les médias pour leur audimat, les politiques pour obtenir des voix, quand ils font référence à la drogue, parlent toujours de Jeunes. C'est une mauvaise idée, qui fait de la pub... Pourquoi ne pas essayer, puisque tout le monde en parle !

Rendez-vous à l'Appel du 18 Joint, à Paris-Villette, organisé par Cannabis Sans Frontières et d'autres ! Vous serez surpris de ne voir pas plus de jeunes que de vieux !!

 

SOURCE / AGORA VOX, Marie Odette

Publié dans actualités

Commenter cet article