Lyon, Atelier des Canulars : week-end de réflexion critique sur la gestion et l'informatique

Publié le par dan29000

Ecran total 2 : week-end de réflexion critique sur la gestion & l’informatique

Publié le 9 janvier

 

Un week-end de réflexion critique sur la transformation des métiers et des modes de vie par l’informatique et les méthodes de gestion, du 31 janvier au 2 février, à l’Atelier des Canulars. Programme et liste de lectures.

 

En octo­bre der­nier, un cer­tain nombre d’indi­vi­dus et de col­lec­tifs oppo­sés à l’infor­ma­ti­sa­tion et aux tech­ni­ques de ges­tion dans leur domaine pro­fes­sion­nel ou leur vie quo­ti­dienne se sont réunis à Montreuil pour échanger et débat­tre. Lors d’une réu­nion publi­que, on a ainsi vu témoi­gner des assis­tan­tes socia­les refu­sant de faire remon­ter les sta­tis­ti­ques qu’on exige d’elles ; des éleveurs écrasés par les contrain­tes admi­nis­tra­ti­ves qui ne veu­lent pas épingler leurs trou­peaux de puces électroniques ; des ensei­gnants oppo­sés à l’équipement à marche forcée des écoles en ordi­na­teurs, tablet­tes, tableaux inte­rac­tifs, etc. ; des tra­vailleurs de la chaîne du livre soumis à la concur­rence des robots et des super­mar­chés.

Les par­ti­ci­pants à ces ren­contres ont décidé de se revoir pour dis­cu­ter plus pré­ci­sé­ment de la nature des bou­le­ver­se­ments qu’ils vivent et de ce qu’il convient de faire pour s’y oppo­ser, et prêter main forte à ceux qui subis­sent déjà des sanc­tions pour leur refus d’y par­ti­ci­per. Ils invi­tent tous ceux qui par­ta­gent cet état d’esprit à se join­dre à eux.

Vendredi 31 jan­vier, Samedi 1er et Dimanche 2 Février
à l’Atelier des canu­lars
91, rue Montesquieu à Lyon (7e arron­dis­se­ment) (rue per­pen­di­cu­laire à l’avenue Jean Jaurès, entre les arrêts de métro Saxe-Gambetta et Jean Macé)

Programme du week-end

Vendredi soir (accueil à 19 h) : réu­nion publi­que intro­duite par des pré­sen­ta­tions sur la situa­tion des métiers du livre, de l’école, et de la méde­cine.

Samedi matin (9 h) : pré­sen­ta­tion des grou­pes et indi­vi­dus absents en octo­bre et sou­hai­tant par­ti­ci­per aux échanges appro­fon­dis ; puis, dis­cus­sion des textes concer­nant les évolutions de dif­fé­rents sec­teurs pro­fes­sion­nels ayant cir­culé préa­la­ble­ment (voir la liste ci-des­sous).

Samedi après-midi : dis­cus­sion autour de pro­po­si­tions d’actions

Dimanche matin (9 h) : retour sur les conclu­sions de la veille ; puis pro­lon­ge­ment sur les idées et envies à long terme, à partir du récit de l’expé­rience d’un col­lec­tif agri­cole par les fer­miers de l’Oseraie, et du texte « Le Syndicalisme en ques­tion ».

N.B. : Les repas sont assu­rés à prix libre, à l’excep­tion du ven­dredi soir, où chacun est invité à se munir d’un sand­wich ou à avoir déjà mangé. Pour les repas comme pour l’héber­ge­ment le cas échéant, merci de confir­mer la pré­sence et le nombre de per­son­nes dès que pos­si­ble.

CONTACT : ecran­to­tal@riseup.net - tél. : 04-77-60-56-77

Liste de textes servant de base aux discussions des rencontres

Pour le samedi matin :

- L’infor­ma­ti­sa­tion du ser­vice social : du rêve au cau­che­mar (jan­vier 2013), par des assis­tan­tes socia­les du 93.

- Contre l’école numé­ri­que. Eléments de cri­ti­que (avril 2013), par la bran­che roan­naise du syn­di­cat des tra­vailleurs de l’éducation de la Loire affi­lié à la Confédération Nationale du Travail.

- Le Cri du mouton (avril 2011), prises de posi­tion d’éleveurs du Tarn contre le puçage électronique

- La Valse des démis­sions. Récit de quel­ques mises à l’écart (volon­tai­res) des ins­ti­tu­tions (novem­bre 2012), par le groupe Faut pas pucer.

- Résister à l’infor­ma­ti­sa­tion des don­nées per­son­nel­les (juin 2012) et le tract RPPS (réper­toire par­tagé des pro­fes­sions de santé), Big Brother vous aus­culte ! d’Olivier Labouret.

- La Querelle des moder­nes et des moder­nes, bro­chure du col­lec­tif des 451 pour la défense des métiers du livre (conte­nant « l’Appel des 451 » paru dans Le Monde en août 2012).

Pour le diman­che :

« Le Syndicalisme en ques­tion » de Florent Gouget, recueilli dans Métro, boulot, chimio, paru aux éditions du Monde à l’envers et dis­po­ni­ble dans les bonnes librai­ries à 4 euros ou sur demande.

P.-S.

Pour plus de facilité, tous les textes peuvent être directement demandés en fichiers, liasses, brochures et volume chez : Clarie Théron et Florent Gouget, 99 avenue de Paris, 42300 Roanne, ou fgouget (arobase) no-log.org.

 

SOURCE / REBELLYON

Publié dans écrans

Commenter cet article