Un texte intelligent de Denis Robert sur Valls et Dieudonné

Publié le par dan29000

L’unanimité médiatique et politique autour de Valls m’est pénible. J'ai entendu dire ce matin sur BFM qu'avec certitude sa nomination à Matignon n’était plus qu'une question de temps, que Hollande l'avait choisi dès décembre compte tenu de sa poigne et de sa popularité, qu'il attendrait sûrement l'après municipale pour l'annoncer. J’ai vu ce même Valls rouler les yeux et les mécaniques sur Canal hier soir. Genre, Dieudonné est un salaud, je vais me le faire. C’est exactement en ces termes que la partie se joue. Si Valls avait dit : nous allons porter plainte. Si Valls avait joué la collectivité, l’idéal de justice en faisant confiance au droit et aux Institutions, s’il avait laissé faire la justice et attendu que la sentence tombe, je n’aurais rien à dire. Là, il nous la fait à la Sarkozy. Je ne vois aucune différence entre eux. Quand Valls dit qu’il va faire interdire les spectacles de Dieudonné ou que ce salopard n’est pas un humoriste mais un homme politique haineux et raciste, il incarne la loi, décide de ce qui est juste, de ce qui est un spectacle ou un meeting, avant que la cause ne soit entendue ou débattue. Il se moque du monde. Filippetti ou Taubira auraient dû l’ouvrir et lui dire de ne pas empiéter sur leurs plates bandes. Elles n’ont rien dit, puis, coincées, ont approuvé. On voit bien que ce qui se joue entre eux est ailleurs, dans le futur casting gouvernemental. Mais passons... Valls, comme Sarkozy - même poids plume, mêmes communicants, même manière d’exhiber sa nana dans Match (putain quelle honte), agit en ce moment en sniper sans s'en remettre à la loi, au droit, à la justice. Il se la joue frère et protecteur de la communauté juive (c’est lui qui le dit et utilise ces mots). C’est une posture minable, une attitude de cours de récré. Tare ta gueule, man. C’est de la branlette politique à courte vue. Valls s’identifie aux juifs qu'il dit humiliés par le méchant M’bala M’bala. Mais l’autre est grand, con et costaud. C’est vraiment comme à l’école. C’est de ce niveau. Putain, il a retroussé ses manches, il va lui faire une super prise et lui casser sa gueule. Valls est passé à l’acte fin décembre sans en référer à Matignon ou à l’Elysée. Et évidemment encore moins aux gonzesses du gouvernement. C’est son côté petit macho teigneux. Comme l’autre, je vous dis. Et Hollande, en caricature de lui même… Vous savez, le petit gros genre premier de la classe qui réfléchit toujours trop et laisse faire les copains avant de prendre sa décision. Chaque jour en ce moment, je me dis que je vais la fermer et passer à autre chose. Mais chaque fois, le spectacle politique et médiatique me plombe. Je vois la catastrophe arriver. Réfléchissez deux secondes… Imaginons que Valls l’ait bouclé entre Noël et Nouvel An, qu’il se soit contenté de faire trempette en Bretagne… Que se serait-il passé avec Dieudonné, Soral et toute cette bande d’allumés ? Que dalle. On n’en aurait pas parlé. On aurait peut-être parlé de la courbe du chômage, des Goodyear, des océans pollués ou des banquiers qui continuent à nous siphonner. Mais non, ce trou du cul de Valls l’a ramené. Il a réagi en Grand frère voulant se taper le méchant. Il est passé à l’acte sans médiation. Un coup de force politique et médiatique. Et ces éditorialistes ou ces patron de journaux qui cherchent des postes lui ont emboîté le pas. C’est ça la politique, man. Et bien, non. Ça, c’est faire de la politique. C’est user de stratagème pour arriver au pouvoir, c’est penser que la fin justifie les moyens. La politique, c’est de la réflexion, du recul, de la dignité. Là, c’est indigne. En montant en épingle à des fins politiques un événement qui ne le méritait pas, Valls –et maintenant le gouvernement- joue avec les allumettes. Dieudonné est devenu une vraie rock star. La rock star des pauvres et des décérébrés… Certes, mais ils sont nombreux. Pire, la France est devenue en deux semaines antisémite. Je rentre des US. Tony Parker le frenchy, sa quenelle foireuse et son pardon aux associations juives a fait la une de toutes les télés et des journaux. D’ailleurs Valls s’en est vanté sur Canal hier pour montrer que les artistes comme Alexandre Astier (le mec de Kaamelot) qui s’élevait contre l’interdiction du spectacle de Dieudo, était un Français moins valeureux que Parker le concupiscent. Valls a joué les gros bras. Il est passé à l'acte en bandant ses muscles et en fixant l’ennemi dans les yeux. En miroir avec Dieudonné. Oeil pour oeil. C’est ce qu’il y a de plus lamentable pour un ministre de ce calibre. L’Intérieur quand même. C’est ce qui m’a agacé. C’était tellement gros que je n’ai pas pu m’empêcher de la ramener. Je savais bien que le sujet était pourri, que j’allais m’en prendre un peu dans la tronche moi aussi. Mes amis n’arrêtent pas de me dire de lâcher l’affaire, de revenir à mes activités, mes stylos, mes craies grasses, les champignons… C’est plus fort que moi. Je ne peux pas. Mes neurones turbinent. Disons que c’est mon côté fleur bleue. L’injustice et la connerie mélangées à cette dose-là, je ne supporte pas. Et je suis libre de penser et d’écrire ce que je veux. En cela Facebook, c’est très pratique. Je refuse d’aller faire le con à la télé et ainsi d’alimenter la machine à fabriquer du non sens. Mais gratter ces lignes et les faire valser (hum), je veux bien. Comme je n’ai aucun plan de carrière et que seul pour moi comptent les livres de Samuel Beckett, les films de martin Scorsese et les toiles de Francis Bacon, je les emmerde. Encore un mot, je me demande qui a soufflé à Valls cette putain de mauvaise idée entre Noël et Nouvel an… Ça me turlupine… Je vois bien un plan de communicants. Une rouerie à la Fouks ou à la Bauer (ses deux potes de l’ombre qui lui collent aux escarpins après avoir collé à ceux de Strauss Kahn ou de Sarkozy). Je vois bien le murmure à l’oreille : « Putain vas-y Manu, ce sera toi notre chef. Après ce coup-là t'es intouchable. Il n’y aura personne pour t’emmerder ». Si, moi. Modestement.

 

SOURCE /  DENIS ROBERT sur son compte FACEBOOK

Publié dans actualités

Commenter cet article

SAINT PANCRACE 10/01/2014 02:15

C'est bizarre j'ai pensé la mêle chose. A mon avis on doit être quelques-uns ...................

de gussem liliane 08/01/2014 13:36

j'ai pour habitude de partager vos articles mais là je ne peux pas il y a trop de jugements de valeurs dans l'article et d'insultes ce ,qui me fait craindre un retour de flammes de la part des mes amis ce qui me désole tout autant c'est que la source vient Denis Robert - je vais aller sur son fb

dan29000 08/01/2014 17:36

Des jugements de valeur, j'espère que vous en avez aussi, perso j'en ai aussi, comme tout le monde d'ailleurs...Quant aux insultes j'en vois pas vraiment, c'est un texte spontané, donc proche de l'oral, et Valls, petit macho teigneux, c'est encore au-dessous de la vérité...