Quatre mares, de Jean-Pierre Levaray et Alain Lefebvre

Publié le par dan29000

Photo Thomas Guilbert, Le journal d'Elbeuf

 

Cheminots. Des visages et des paroles rares.

 

Vous qui prenez le train, prenez donc le temps de lire «Quatre Mares» pendant votre voyage. Ces trains qui roulent, quels âges ont-ils ? Que deviennent-ils quand ils sont fatigués, usés ? Peut-être celui dans lequel êtes-vous assis est-il passé par les «Quatre mares» ? «Quatre Mares» le nom des ateliers de Saint-Étienne-du-Rouvray en Normandie. Et c'est donc aussi le titre d'un livre de Jean-Pierre Levaray, écrivain et Alain Lefebvre, photographe qui nous font visiter ces ateliers.

Ces deux-là nous y font pénétrer comme des collègues, des voisins,pas comme des paparazzis en quête de sensationnel. Avec eux les cheminots sont en confiance. Il faut dire qu'ils sont un peu de la famille, notamment Jean-Pierre Levaray fils et neveu de cheminot.

Nous découvrons donc les ateliers de chaudronnerie, de peinture, d'outillage, de plastique, de manutention,… Une locomotive peut-être démontée entièrement, pièce par pièce, pour être remontée quasiment neuve. Une locomotive, ce n'est pas une mobylette, le plus petit essieu pèse une tonne et demie, les ponts roulants peuvent manœuvrer 40 tonnes. Tout est grand, lourd, seul on est tout petit. Est-ce pour cela que la solidarité n'est pas un vain mot chez les cheminots ?

Les interviews de JP Levaray, comme les photos d'Alain Lefebvre nous amènent à leur rencontre, et on entend que les grèves sont bien présentes dans les mémoires, 2010, 1995 pour les plus récentes. On entend aussi les regrets de ne plus faire que de la maintenance et aucune construction, la colère également face aux absurdités, les pièces détachées qui arrivent par camion et non plus par train, la vigilance toujours face aux dangers, vapeurs toxiques, amiante.

C'est un des grand atouts de ce livre, qui aurait mérité un plus grand format pour les photos, de nous faire pénétrer au cœur de ces métiers méconnus et essentiels.

La prochaine fois que vous prenez le train, pensez à ces hommes et à ces femmes, qui travaillent pour que ces locomotives qui vous emmènent roulent sereinement.

 

Piyou

 

QUATRE MARES

Textes : Jean-Pierre Levaray

Photos :  Alain Lefebvre

Editions Au petit bonheur

CER SNCF de Normandie

2013 / 112 p

  • Commandez Quatre Mares au CER, 105 rue de la Gare, 76303 Sotteville-lès-Rouen cedex. Prix : 10 €.

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article