D'autant que les erreurs de conception et les nombreuses malfaçons dans la construction du CHSF menacent encore d'handicaper l’équilibre budgétaire du nouvel hôpital. Le coût à supporter par la collectivité pour les erreurs d’Eiffage est, à ce stade, difficile à estimer. Les professionnels de santé, les usagers et les responsables publics devront rester extrêmement vigilants.


 

En tout état de cause, le choix initial de fusionner les hôpitaux de Corbeil-Essonnes et de Courcouronnes, de les démolir et de construire un nouvel établissement en PPP a été un véritable désastre financier comme je l'avais dénoncé avec d'autres dès 2001, lorsque Serge Dassault et Manuel Valls l'ont décidé ensemble.

 

SOURCE / BRUNOPIRIOU.FR