NDDL, St Jean du Tertre : Vélorution sur les routes qu'ils croient élargir

Publié le par dan29000

Vélorution sur les routes qu’ils croient élargir

mercredi 8 janvier 2014, par zadist

 

Fly + texte d’invitation
 

« LEUR PROJET NE TIENT PAS LA ROUTE ! »

Invitation à une vélorution sur les routes qu’ils croient élargir

Dimanche 16 mars 2014, 14h à St Jean du Tertre !

Malgré le retard important pris par le projet d’aéroport (inauguration de l’aérogare repoussée de deux ans, un an de retard sur les transferts d’espèces, fouilles archéologiques qui patinent...), la préfecture roule des mécaniques et annonce partout la reprise des travaux. Ici, sur la zone on les attend de pied ferme, et partout en France les comités locaux restent mobilisés !

Le mouvement de résistance multiforme qui a mis en échec les décideurs l’année passé gagne en puissance :
- Les habitats auto-construits fleurissent sur le tracé du barreau routier et sur l’emprise du projet d’aéroport, et toutes les maisons qui se vident suite aux magouilles et coups de pression d’AGO sont immédiatement réoccupées.
- La mise en culture collective des terres, avec le processus Sème ta ZAD, prend de l’ampleur et prépare le terrain pour la poursuite de la lutte sur le front foncier après l’abandon définitif du projet.
- Les entreprises impliqués dans le projet continuent de faire l’objet d’actes de sabotages et de menaces.
- Les recours juridiques et campagnes de sensibilisation suivent leur cours.

La récente publication des arrêtés préfectoraux, et la communication tous azimuts des porteurs du projet, laissent à penser que l’année qui vient sera marquée par de nouvelles tentatives d’avancer sur le terrain : transferts d’espèces, mesures de compensation, campagne de forages et/ou de fouilles, ainsi que l’élargissement des routes.

L’opposition à l’avancée du projet sur le terrain commence par là, nous ne voulons ni de l’aéroport, ni de sa desserte routière ! Comme l’affirme l’appel commun du mouvement (à l’initiative de l’ACIPA, du mouvement d’occupation, de COPAIN 44, de la coordination et des naturalistes en lutte) : « Il faut empêcher ces mesures de se réaliser : mares, transferts d’arbres et d’espèces, ainsi que l’élargissement des routes et la construction du barreau routier. »

Dans le cadre du projet d’aéroport et de sa desserte routière, la DREAL veut élargir les routes suivantes :la VC3 (route communale entre Notre-Dame-des Landes et GrandChamps des Fontaines), la route VC1-VC12 entre Notre-Dame- des-Landes et Temple de Bretagne, la D15 entre Temple de Bretagne et Fay de Bretagne, et une partie du RD326 vers Chanais. Les procédures d’expropriation sont achevés pour ce volet des travaux. Ces élargissements de routes impliquent : l’abattage des haies, le dévoiement des réseaux (notamment le déplacement de lignes électriques et téléphoniques).

Nous ne les laisseront pas faire ! C’est pourquoi, nous appelons à une ballade à vélo sur les routes que les décideurs croient pouvoir élargir, pour traduire en acte l’appel lancé par les différentes composantes du mouvement et concrétiser notre détermination à s’opposer à tout travaux. Ce sera aussi une occasion d’organiser la résistance sur le terrain.

Rendez-vous le dimanche 16 mars 2014 à 14h à St Jean du Tertre : Ballade à vélo, repérage, pose de banderoles et pancartes contre le projet, point info sur les travaux (cartes, documentation...). Ramenez votre gouter !

Documents joints

SOURCE/ ZAD.NADIR.ORG

Publié dans environnement

Commenter cet article