No gazaran, un film de résistance de Doris Buttignol et Carole Menduni

Publié le par dan29000

Depuis sa création notre site a rendu compte de l'actualité des résistances concernant l'exploitation du gaz de schiste dans l'hexagone. Un problème d'aménagement du territoire, d'environnement, de santé et aussi de démocratie. Alors que des milliers de spectateurs avaient vu "Gasland" de Josh Fox, on pouvait déplorer qu'aucun film français ne soit encore sorti en salles sur ce sujet. Cette lacune sera enfin comblée dès le 02 avril, avec la sortie de "No gazaran" le documentaire de Doris Buttignol et Carole Menduni.

 

Durant de longs mois ce duo de réalisatrices a rencontré de très nombreux acteurs de ce dossier brûlant : leaders de mouvements, élus régionaux ou européens, experts, médecins, journalistes, ingénieurs, connus ou inconnus. Ce qui les amena à se poser quelques bonnes questions nécessaires au débat, face à la ténacité du lobby gazier : Qui décide de ce qui est bénéfique pour le pays et surtout qui va assumer les conséquences de ces décisions par la suite ?

 

Dans le dossier de l'exploitation du gaz de schiste, comme dans celui du nucléaire, de l'amiante ou des pesticides, les décideurs n'ont jamais à se justifier. Significatif de cet état de fait, les premiers permis d'exploration furent accordés, sous Sarkozy, dans la plus grande opacité. Mais il fallut assez vite compter avec la résistance active des citoyens, associations et parfois élus de terrain afin de créer un rapport de force qui permit de revenir sur ces autorisations.

 

Pourtant rien n'est encore définitif, d'autant plus que la gauche au pouvoir compte parmi ses ministres un partisan du gaz de schiste en la personne de Montebourg !

Alors ce film permet de relancer le débat. Images des mobilisations, entretiens avec divers témoins, dont Hervé Kempf, Delphine Batho ou Michèle Rivasi pour les plus connus, ou d'un agriculteur à la retraite de Villeneuve-de-Berg :

"S'il y avait des forages dans la région, il y aurait la révolution !"

Espérons.

En attendant, "No gazaran" nous explique clairement, avec l'exemple des États-Unis, du Canada ou de la Bulgarie, les ravages de la fracturation hydraulique. La bataille sera sans doute longue, mais elle est bien engagée. Ce film indispensable est un chapitre important dans la résistance citoyenne face aux prédateurs semant de nombreuses illusions, sur la baisse du prix du gaz ou sur de futurs milliers d'emplois créés.

Une bataille bien entendue à situer dans un débat plus vaste, celui de la transition énergétique.

 

Dan29000

 

NO GAZARAN

Doris Buttignol et Carole Menduni

2014 / 90' / En salles le 02 avril 2014

 

mercredi 2 avril 2014 20h00 Paris (75) - Reflet Médicis

mercredi 2 avril 2014 20h00 Lyon (69) - Comoedia

mercredi 2 avril 2014 Nîmes (30) - le Sémaphore

jeudi 3 avril 2014 20h30 Nevers (58) - Cinémazarin

vendredi 4 avril 2014 20h30 Bourbon Lancy (71) - Cinéma Rio Borvo

vendredi 4 avril 2014 Romainville (93) - Le Trianon

vendredi 4 avril 2014 Banon (04) - Cinépays ADAMR - Cinema de Pays Roumoules

samedi 5 avril 2014 20h00 Clermont-Ferrand (63) - Le Rio (plein champ)

dimanche 6 avril 2014 18h00 Monistrol sur Loire (43) - La Capitelle

dimanche 6 avril 2014 Lamastre (07) - Centre Culturel

samedi 5 avril 2014 Vernoux en Vivarais (07) - Salle Louis Nodon

du 02 au 08 avril 2014 Semaine Montmorillon (86) - Cinéma Majestic

dimanche 6 avril 2014 10h30 Paris (75) - Majestic Bastille

dimanche 6 avril 2014 20h00 Paris (75) - Reflet Médicis

lundi 7 avril 2014 20h30 Hérouville St Clair (14) - Café des Images

lundi 7 avril 2014 20h30 Chambon Sur Lignon (43) - Cinémascoop (plein Champ)

 

Publié dans écrans

Commenter cet article

Piyou 30/03/2014 23:03

Sur le sujet également deux très bons «articles» de la Revue Dessinée n°1 (sept 2013) et 2 (déc 2013).
Je mets articles entre guillemets, car il s'agit de reportage sous forme de bande dessinée.

dan29000 30/03/2014 23:05

Je vais voir cela, merci...