Nantes : projection-débat du film "D'égal à égales"

Publié le par dan29000

[Nantes] Projection-débat « D’égal à égales »

 

Samedi 5 avril 2014 - 16h, Cinéma Le Concorde 79, Bd de l’Egalité - Nantes En présence d’une participante du film, du co-réalisateur, de salariéEs en lutte...

 

Ne nous trompons pas d’ennemis

 

A en entendre certain-e-s, les immigré-e-s seraient la cause du chômage, de l’insécurité et profiteraient en plus des aides sociales ou frauderaient carrément... Et pourtant ! 80 % des fraudes à la sécurité sociale sont le fait de patrons bien Français qui ne déclarent pas les heures de travail, ou dissimulent les accidents du travail. Pourquoi ne dit-on jamais qu’en 2009 en France, si les immigrés ont reçu à peu près 48 milliards d’aides, ils ont d’abord versé à l’État 60 milliards d’impôts et taxes ! Si les idées racistes sont diffusées par les gouvernements et les politiciens, relayées par les médias, c’est qu’ils y trouvent leur intérêt : désigner des boucs émissaires pour protéger les vrais responsables de la crise, du chômage, de nos difficultés quotidiennes dans ce système capitaliste. Car ce sont bien les patrons et les actionnaires qui exploitent, profitent de notre travail, licencient et précarisent....

L’insécurité et la violence c’est eux !

Ce ne sont pas les immigrés qui ont fermé PSA, augmenté la TVA, baissé les salaires. Ce ne sont pas non plus les chômeurs qui décident de supprimer les cotisations patronales qui financent les allocations familiales, ou augmentent les revenus des patrons du CAC 40.

Voilà la seule logique des capitalistes : celle d’une minorité prête à tout pour maintenir ses profits, en exploitant les travailleur-euses.

Les plus précaires sont des cibles idéales. Les femmes à qui on impose des temps partiels, toujours perçues comme moins productives, alors qu’elles cumulent emploi, taches ménagères, éducation... Les sans-papiers payés au lance-pierre, quand ils sont payés, dans des conditions déplorables pour des boulots que personne n’a envie de faire ! Ces personnes sont les plus exposées à la répression par leur isolement et lutter peut leur revenir très cher

Même précaires, les travailleurs-euses aussi prennent le chemin de la lutte !

En 2008-2009, des milliers de travailleurs sans-papiers avaient fait grève durant plusieurs mois pour imposer la régularisation de tous et toutes. Plus récemment, en janvier, des ouvriers-ères du nettoyage rentrent en grève contre un sous-traitant de la SNCF à Paris. Dans notre région, d’autres manifestent pour gagner un 13e mois, réservé à l’encadrement !

Les exploité-e-s ne peuvent compter que sur eux-mêmes ! Organisons-nous et renforçons la solidarité de classe ! C’est le seul moyen de lutter contre la classe capitaliste qui alimente racisme et sexisme, pour mieux détourner notre révolte de nos vrais ennemis !

Nous t’invitons à en débattre autour de la projection du film « D’égal à égales » : un portrait de 4 militantes syndicalistes, femmes en lutte contre l’exploitation et le racisme. Au travers de ces exemples, débattons ensemble de la riposte des exploités-e-s, femmes et hommes, français, étrangers ou sans- papiers, contre la domination des capitalistes sur nos vies !

Projection-débat « D’égal à égales » samedi 5 avril 2014 - 16h, Cinéma Le Concorde 79, Bd de l’Egalité - Nantes En présence d’une participante du film, du co-réalisateur, de salariéEs en lutte...

Organisateurs : Front anticapitaliste (AL, NPA, OCML-VP...) GASPROM, Action Antifasciste Nantes...)

Contact :anticapitaliste44@googlegmail.com

SOURCE / RENNES INFO

Publié dans écrans

Commenter cet article