Maison de Bure : appel à se retrouver pour l'AG du Grand T'est

Publié le par dan29000

Appel à se retrouver à Bure pour la prochaine AG du Grand T’Est

 

 

Depuis plus d’un an, la mobilisation s’intensifie contre le projet d’enfouissement des déchets hautement et moyennement radioactifs à longue durée de vie (projet Cigéo) à Bure. Après les mises en échec des débats publics en 2013, les Assemblées Générales Grand t’Est ont permis de maintenir et d’accentuer ce mouvement de lutte, en réunissant des individus de partout en France et des opposants qui vivent ici la lutte depuis bientôt 20 ans, donnant ainsi de nouvelles perspectives au mouvement.

http://juralib.noblogs.org/files/2014/05/015.jpg

TÉLÉCHARGER L’AFFICHE

L’assemblée se veut un espace d’organisation collective au fonctionnement horizontal, basée sur la complémentarité des approches et sur la volonté de reprendre nos affaires en main par le partage des infos et par la construction d’un commun dans la lutte. L’assemblée n’a pas de voix unique : nous sommes une multitude de groupes et d’individus opposés à Cigéo et son monde, avec des idées communes mais aussi beaucoup de différences.

Contre Cigéo et son monde. La lutte contre Bure dépasse de fait le cadre local, en nourrissant une critique globale d’un système industriel énergivore qui nous impose à coup de béton et de bâtons la poursuite du nucléaire comme la généralisation des productions énergétiques de masse centralisées (méga-projet éolien en Sud Aveyron, gaz de schiste et de houille, bois-biomasse à Gardanne, au Morvan etc…), au dépend de nos territoires de vie et des décisions qui nous appartiennent. L’aménagement de la région de Bure est en cela le gage de la continuité du programme nucléaire, de par son site d’enfouissement – chaînon manquant de la filière nucléaire – mais aussi de par l’implantation d’annexes de transport, de stockage de pièces pour centrales, de recherches etc…

Quatre assemblées ont déjà eu lieu. Elles ont permis de mettre en place divers ateliers, avec entre autres le lancement d’un info-tour – avec des dates déjà passées et de nombreuses autres programmées –, et la préparation d’une campagne d’action « BURE 365 » lancée lors de cette future AG !

Aujourd’hui, les promoteur-rice-s du projet proposent un léger report de la date de début de chantier et “un essai à l’échelle 1 / phase pilote”. Il ne faut y voir rien de plus qu’une adaptation de leurs discours à ce qui pourrait être socialement “acceptable”, puisque l’échéance finale du projet est inchangée et la phase pilote – déjà programmée auparavant –, ouvre ni plus ni moins la porte aux premiers déchets.

Pendant ce temps, la pieuvre nucléaire continue d’étendre ses tentacules autour de Bure. Depuis peu, un autre Grand Projet Inutile du CEA, le projet Syndièse, a pris forme sur les communes de Saudron et de Bure. Selon le CEA, le projet Syndièse vise à “initier, au niveau national et international, une option industrielle de production de biocarburant de 2e génération “. Concrètement, ce projet promet d’exploiter 75’000 tonnes de bois/an – via des processus chimiques complexes, eux-mêmes coûteux en énergie – à commencer par les 200 hectares de bois qui doivent être rasés sur le site de Cigeo.

Dans ce contexte, il est toujours plus urgent d’amplifier la lutte contre CIGEO.

Une nouvelle Assemblée Générale Grant’Est est programmée entre les 29 et 31 mai prochains. Elle sera l’occasion du lancement de la campagne d’actions “Bure 365”.

RDV à 10h jeudi 29 mai à la Maison de Bure

Programme : Ateliers, plénières et balades dans le pays de Bure, le tout dans une ambiance conviviale !
Accueil et couchage : Maison de Bure
Cantine végétarienne / végan à prix libre : Si possible, merci de nous informer de votre présence pour prévoir les quantités des repas en fonction !

Contact  / Site web

CIGEO VA SE FAIRE ENFOUIR !

 

 

SOURCE / JURALIB

Publié dans environnement

Commenter cet article