A Paris au CICP : soirée-concerts de soutien au mensuel CQFD

Publié le par dan29000

Soirée / Concerts de soutien à CQFD

Soirée de soutien à CQFD, mensuel de critique et d'expérimentation sociales (http://cqfd-journal.org). Sans patron, sans pub et sans subvention, Le Chien rouge, pour continuer à tenir et mordre, a toujours besoin de votre soutien !

  • 17h30 : Discussion avec CQFD
  • 18h30 : Pièce de théâtre CLARA 69 autour de la prison par la compagnie Ta Zoa (Lille)
  • 19h30 : Concerts de Johnny Montreuil (rockabilly manouche du 93) et The Moonshiners (Ze kings of rock from Paname)

Avec buvette + tables de presse

Paf : 5 euros
Retransmission en direct de la soirée sur Radio FPP (106.3)

CQFD, journal marseillo-mondial

CQFD est un mensuel de critique et d'expérimentation sociales basé à Marseille. Expérimentation sociale ? Le journal en est une, puisqu'il survit depuis plus de dix ans sans pub ni subventions. Tenu à bout de bras par une petite équipe d'irréductibles non professionnels, qui se sont longtemps définis comme des « chômeurs heureux ».

Journal satirique, disent ceux qui aiment vite caricaturer. Autonome-situationniste, classifient les journalistes aux ordres et les services du renseignement. Beaucoup l'on confondu avec un fanzine punk quand ils découvraient son titre au pochoir au milieu des magasines en papier glacé, en devanture des kiosques de presse ou dans certaines librairies. Mais ce canard vaut beaucoup mieux que ces définitions hâtives. Sans rédacteur en chef, il fonctionne dans une espèce de démocratie directe instinctive, un brin bordélique, mais toujours curieuse et inventive.

Le journal privilégie la chronique sociale sur la politique politicienne, qui tire toujours de profonds bâillements d'ennui lors des réunions de rédaction. Ici, on préfère traîner dans les rues, les bars, les usines occupées, les cambrousses en bagarre contre l'agriculture industrielle ou les maquis (urbains ou campagnards) où les gens inventent d'autres façon de survivre au monde tel qu'il va mal, en se serrant les coudes et en fuyant le salariat.

Lien : http://paris.demosphere.eu/rv/34104
Source : message reçu le 11 juin 09h
Source : message reçu le 10 juin 17h

Publié dans actualités

Commenter cet article