Montpellier : La première de La Traviata annulée, les Intermittents entre en résistance

Publié le par dan29000

LUTTE DES INTERMITTENTS


On était 300.


19h45 on débarque sur le plateau de l'Opéra, La Traviata s'apprête à jouer.


20h, le rideau de fer glaçant s'ouvre.


On nous applaudit.
La directrice de l'Opera qui soutient le mouvement parle, applaudissement.
Une porte-parole de la Cip-Lr parle, applaudissement.
Le maire de Montpellier qui nous soutient parle, applaudissement.
Le rideau de fer se baisse, il est 20h15.
Derrière le rideau, nous nous asseyons.
La directrice s'inquiète, nous demande ce qu'on veut faire.
On reste.
Le public hue, trépigne.
Au bout de 30 minutes, les équipes artistiques et techniques de l'opéra discutent avec la Cip-Lr.
La directrice reprend la parole face au public.
La représentation est annulée.
Le public hue à fond, se barre.
La région monte sur le plateau discuter avec nous.
Certains sont encore dehors à discuter. On regrette juste que le rideau ne se soit pas levé pour qu'on puisse échanger directement avec le public.
Il est 21h10, nous sortons.

 

Et pendant ce temps-là, la scène nationale d'Orleans annule sa présentation de saison suite à l'intervention des intermittents.

 

Sur 300, on était même pas une dizaine des arts de la rue.......

 

Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous.

 

Alors il est temps

 

SOURCE / FB

Publié dans actualités

Commenter cet article