Médicaments effets secondaires : la mort, de John Virapen

Publié le par dan29000

Nous achevons notre cinquième année d'articles avec un des titres importants publiés en 2014, celui de l'ancien PDG du laboratoire pharmaceutique Eli Lilly en Suède, une des grandes multinationales sévissant sur la planète. Notre homme est sorti du système qu'il a donc bien connu de l'intérieur durant plusieurs années. C'est dire si ses propos passionnants sont à la fois précis et surtout crédibles.

 

Nous savions la situation inquiétante (Lire nos articles sur : La fabrique de malades, Les médicamenteurs, Mediator 150mg Combien de morts ?, ou encore, Psychotropes l'enquête).

 

En fait, cela est encore pire...

 

Falsifications d'études cliniques, dissimulations des accidents mortels aux agences de contrôles, mensonges habituels aux généralistes par les visiteurs médicaux ou corruption d'experts universitaires.

Depuis quelques années, les scandales ne manquent, Opren, Mediator, Isoméride ou encore, un des plus mortels Vioxx... Un premier problème est l'inutilité d'une grande partie de ces médicaments ou prescriptions, environ 60 %, suivi de près par le problème de leurs prix, entre 10 et 100 fois leurs prix de revient, quand on connait les marges des autres secteurs de l'industrie on croit rêver ! Ensuite pour sans cesse élargir leurs profits éhontés, les multinationales du médicament, jugeant qu'il n'y avait pas assez de malades, ont créé des maladies, notamment en psychiatrie où la bible américaine le fameux DSM, manuel-catalogue sur la dépression, créé par quelques psychiatres américains en 1950, dont plus de la moitié des auteurs ont eu des rapports financiers majeurs avec l'industrie pharmaceutique. Le nouveau DSM en date de 2013 a triplé en soixante ans... Toujours plus de maladies entraine toujours plus de médicaments ouvrant donc de nouveaux marchés très lucratifs. Et si par malheur, un patient souffrait de deux symptômes, c'est entre 5 et 10 médicaments proposés !

 

Le livre de John Virapen es particulièrement intelligent car il nous éclaire d'abord sur les grands dangers qui nous guettent, nous les Français, champions du monde d'absorption de médicaments. Sommes nous vraiment plus malades, plus déprimés, plus angoissés que nos voisins ? Déjà cela serait un très bon motif pour lire ce livre. Mais ensuite, il est aussi réjouissant, même si cela est assez rare, qu'un très haut cadre de l'industrie pharmaceutique devienne un repenti. Dans ce livre qui n'est pas seulement un réquisitoire documenté sur la nuisance d'Eli Lilly, le lecteur découvrira que rien n'est jamais figé. Comme hier Bradley Manning ou Edward Snowden, un collaborateur situé du mauvais côté, un jour se met à réfléchir et à contester son travail, son employeur et donc sa vie !

Cela demande un immense courage, surtout dans la société actuelle qui en manque particulièrement. Nous sommes tous redevables aux lanceurs d'alerte comme la Brestoise Irène Frachon ou John Virapen.

 

Enfin, et c'est primordial pour un site de résistances comme le notre, plus d'une fois John Virapen nous interpelle, en affirmant que rien ne changera si, nous, les patients nous ne nous mobilisons pas, aux côtés des médecins trompés par les manipulateurs des laboratoires dont le but n'est pas de guérir, mais de faire un profit maximum au service de leurs actionnaires.

A noter que ce livre indispensable a été traduit dans une vingtaine de pays, et qu'il est aussi issu du travail du célèbre Professeur Even qui a assuré la traduction, la préface et d'abondantes notes éclairantes.

 

Acheter le livre de John Virapen est utile pour vous, pour votre entourage et aussi pour faire qu'une mobilisation de citoyens voit le jour afin de stopper une hémorragie de morts qui ne peut laisser indifférent. Et en prime, vous avez en fin de livre, une liste qui peut vous sauver, les 80 médicaments à risque sur le marché français.

 

L'auteur de cet article a eu la mauvaise surprise d'y trouver un anti-inflammatoire que venait juste de lui prescrire son médecin généraliste. Je crois que je vais changer de médecin, après avoir ouvert ma poubelle. Merci à John Virapen...

 

Dan29000

 

Médicaments effets secondaires : la mort

John Virapen

Éditions Cherche midi

Collections Documents

Préface, traduction et notes Professeur Even

2014 / 368 p / 18,50 euros

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article

ami rale 16/05/2015 15:12

J ai lu ce livre. C est edifiant. Ce monsieur agissant pour sa reussite personnel se retrouve a l aube de sa vie en face de sa conscience.Il a pu grace a un courage hors norme lave ses mefaits par ce livre. Quel exemple. Bravo