Soutenir Survival

Publié le par dan29000

Chers amis,

 

Un nombre alarmant d’Indiens isolés fuient le front des bûcherons clandestins pour se réfugier au Brésil.

 

Le Département des affaires indigènes du Brésil a récemment attiré l’attention sur le fait que des groupes d’Indiens isolés étaient exposés à une ‘tragédie imminente’ et à la ‘mort’ en pénétrant dans le territoire habité par d’autres groupes d’Indiens isolés et des communautés sédentaires. L’expansion de l’exploitation forestière illégale serait à l’origine de cette catastrophe humanitaire imminente.

Il existe aujourd’hui environ une centaine de tribus isolées dans le monde. L’introduction de maladies est la principale cause de mortalité de ces groupes qui n’ont aucune immunité face aux maladies communes telles que la grippe, la rougeole ou la varicelle. Il est courant que ces tribus soient décimées suite à leur premier contact avec le monde extérieur.

Ainsi, par exemple, les Indiens panará qui vivent à la frontière des Etats de Pará et de Mato Grosso au Brésil, ont-ils été presque totalement anéantis lors de la construction d’une route à travers leur territoire dans les années 1970. La présence de centaines d’ouvriers installés dans la région déclencha des vagues d’épidémies meurtrières. Seuls 69 Panará survécurent sur une population d’environ 400.

Aké, un survivant panará aujourd’hui chef de sa communauté, se souvient de cette sombre période : ‘Dans notre village tous les gens commençaient à mourir. Certains ont fui dans la forêt et beaucoup y sont morts. Nous étions tous malades et si faibles que nous ne pouvions même pas enterrer nos morts. Ils sont restés à pourrir sur le sol’.

Les tribus isolées sont parmi les peuples les plus vulnérables de la planète. Elles n’ont aucun moyen de se défendre contre l’agression du monde extérieur qu’elles ont délibérément choisi de fuir. Seule la pression de l’opinion publique internationale peut faire en sorte que les autorités les protègent. C’est pourquoi elles ont besoin de votre aide.

Nous ne pouvons plus tolérer de nos jours que des peuples continuent de subir les conséquences de notre appétit démesuré pour les ressources naturelles. La disparition d’un groupe humain est une atteinte irréversible à la richesse de la diversité humaine, c’est la perte d’une langue, de savoirs ancestraux, d’une culture et d’une vision unique du monde. Ne laissons pas d’autres peuples disparaître au nom du ‘progrès’.

Ces tribus isolées ne pourront survivre que si leurs terres sont protégées. Survival mène une campagne urgente visant à persuader les gouvernements péruvien et brésilien de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer le contrôle transfrontalier.

Notre récente victoire sur les autorités brésiliennes qui ont finalement expulsé tous les envahisseurs du territoire des Indiens awá a prouvé une fois de plus que si nous exerçons une pression suffisante, nous pouvons mettre un terme à ces activités illégales.

Faites un don maintenant pour nous aider à sauver ces tribus isolées de l’extinction!

Très cordialement,

Jean-Patrick Razon
Directeur, Survival International (France)

 

SOURCE / SURVIVALFRANCE.ORG

Publié dans environnement

Commenter cet article