A + 2, un récit bouleversant et juste signé Sophie Schulze, chez Léo Scheer

Publié le par dan29000

Déjà auteur de plusieurs romans et d'un essai, Sophie Schulze nous offre aujourd'hui un récit autobiographique en forme de puzzle, à la fois passionnant et exigeant.

Structuré en trois parties, ce court texte s'attache à restituer le parcours d'une vie, dans un ordre non linéaire, en interrogeant le poids de la biographie dans ce parcours.

Dès les premières pages le lecteur est fasciné par cette errance qui semble sans fin, d'Arabie Saoudite à Paris, de Tanzanie à Strasbourg, en passant par Jérusalem et Cracovie.

Quelle identité ? Comment définir l'identité d'une personne ? Nationalité, religion, politique, le passé, le présent, les faits, la profession, les choix de vie ? Ou bien est-ce tout cela ? Et quand nous sommes à l'étranger, nous sommes ce qui est écrit sur notre passeport. Et si nous le perdons ? Sophie Schulze a connu cette situation à Riyad où elle enseignait.

Dans la deuxième partie, sa vie passe par Strasbourg où elle étudiait la philosophie, lecture de Heidegger, Hannah Arendt, Marx. Mais toujours en mouvement, elle devient alors juriste et se retrouve dans un tribunal, face à ... des sans-papiers.

Dans la troisième partie, sans doute la plus forte, elle se confronte aux fantômes de son passé, visitant Auschwitz et Birkenau. Des lieux évocateurs de son grand-père nazi. Une connaissance aussi douloureuse que tardive, puisqu'elle ne date que de 2012.

En fin de volume, le courrier de Sophie Schulze à son éditeur Léo Scheer. Elle lui demande d'être supprimée de la couverture du livre, faute d'avoir pu rayer son grand-père de la carte.

 

Difficile de vraiment rendre compte de ce texte, tour à tour, poétique, dur, douloureux et parfois fascinant. Il faut juste le lire, car au-delà du récit autobiographique, le lecteur attentif entend l'universalité et la douleur du passé dans nos identités respectives.

Troublant autant que nécessaire.

 

Dan29000

 

A+2

Sophie Schulze

Éditions Léo Escher

2014 / 142 p / 17 euros

En librairie depuis le 20/08

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article