Dans les yeux des autres, un roman attachant de Geneviève Brisac, aux éditions de l'Olivier

Publié le par dan29000

A l'origine, il y a Anna et Molly.

Deux sœurs.

Deux sœurs et une époque si particulière. L'après mai 68.

Après le printemps libertaire et le raz de marée gaulliste dans les urnes, l'effervescence révolutionnaire dura presque une décennie où les espoirs subversifs étaient vivaces. Anna et Molly militaient pour cette Révolution qui venait à grands pas, au détour d'une réunion de cellule ou d'une manif interdite.

Et puis il y a aussi leurs deux compagnons, Marek et Boris.

L'un va partir combattre au Mexique et trouver la mort en prison.

Mais les Seventies rouges et noires n'étaient pas éternelles.

Le temps passa, les vagues révolutionnaires aussi.

Anna est devenue écrivain à succès, racontant cette histoire, puis écrivain oublié.

Molly est médecin, en voulant à sa sœur. Pourtant les deux femmes se retrouvent, car la vie se poursuit, notamment avec Mélini, la mère excentrique et attachante, qui parfois embarrasse ! Ayant retrouvé Molly, Anna va aussi revenir sur son passé, via ses carnets de couleurs remplis lors de sa jeunesse tumultueuse et subversive.

 

Née en 1951, romancière, nouvelliste, éditrice, scénariste, Geneviève Brisac a également publié des récits, des chroniques, des essais littéraires (Virginia Wolf, Karen Blixen ou Flannery O'Connor). Elle nous offre avec générosité et sensibilité, un des plus beaux romans de l'année, adoptant une approche non linéaire, où les points de vue sont en mouvement, comme le furent les années 70. La mélancolie est bien là, la désillusion aussi, mais sans le moindre reniement. Le monde a tourné, sans révolution. Tendresse et complicité pour des personnages si vivants sous la plume de cette auteure qui nous livre sans doute son plus beau roman, un roman puissant et générationnel où la politique, le social et l'humain ne peuvent que se confondre.

Car tout est politique, disait-on à l'époque !

Ce n'était pas faux !

Parmi cette nouvelle avalanche de romans (607), nous retiendrons surtout trois noms, David Vann, Thierry Beinstingel, et Geneviève Brisac. Dans des registres très différents, ils nous parlent du monde, de destins, donc de nous.

 

Dan29000

 

Dans les yeux des autres

Geneviève Brisac

Éditions de l'Olivier

2014 / 309 p / 18,50 euros

 

EXTRAIT :

 

Elles sont maintenant assises sur un canapé au tissu noir et blanc usé. Les pieds enroulés dans des écharpes de laine, et chacune un bonnet de laine sur la tête. Molly tricot une sorte de chaussette multicolore, ses ongles rouge foncé font une petite danse au-dessus des mailles. Anna se masse les doigts en constituant des pelotes serrées à partir d'écheveaux de laine hérissée.

 

"Nous sommes devenus des épines dans les yeux des autres."

 

Rose Ausländer

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article