Pacifique Nord : des éco-terroristes japonais tuent 115 baleines

Publié le par dan29000

Dimanche, 03 Août 2014 14:33

 

Des éco-terroristes japonais tuent 115 baleines dans le Pacifique Nord

 

Le Yushin Maru No. 3 pendant l’Opération Divine Wind en janvier 2012. Photo: Carolina Castr

Le Yushin Maru No. 3 pendant l’Opération Divine Wind en janvier 2012. Photo: Carolina Castr

 

 

 

Le Japon a ouvertement transgressé le jugement de la Cour internationale de Justice et tué des baleines dans le Pacifique Nord en employant leur justification scientifique décriée comme excuse.

Le Japon prétend désormais qu’il s’agit d’une tradition. Pourtant, il n’existe aucune tradition liée à la chasse pélagique à la baleine au Japon, et encore moins dans l’océan Austral.

Les Japonais affirment qu’ils ne tueront aucune baleine dans l’océan Austral lors de la saison 2014/2015, mais ils dépêcheront sur place quatre navires harponneurs et très probablement le navire-usine Nisshin Maru.

Sea Shepherd Australie fera intervenir le Bob Baker et le Sam Simon contre la pêche illégale à la légine australe. Ils surveilleront également cette soi-disant "recherche" non létale qu’entreprendront les Japonais avec les quatre navires harponneurs. Le Steve Irwin reste prêt à intervenir dans l’éventualité où les Japonais commenceraient à tuer des baleines.

Sea Shepherd USA et moi-même ne pourrons pas participer à la campagne dans l’océan Austral si le Japon reprend la chasse à la baleine. Les tribunaux américains ont accordé à l’Institut de recherche sur les cétacés une prolongation de leur injonction temporaire bien que la CIJ ait jugé la chasse à la baleine par les Japonais illégale. Apparemment, le verdict du plus haut organe judiciaire des Nations-Unies est non seulement ignoré par le gouvernement japonais, mais également par les tribunaux fédéraux des États-Unis. La Cour d’appel du 9ème circuit a statué que la chasse japonaise à la baleine était légale, mais cela s’est produit avant le verdict de la CIJ. Les tribunaux n’ont pas émis d’avis sur la légalité de la chasse baleinière japonaise depuis la décision de la CIJ.

Heureusement, ni l’implication de Sea Shepherd USA, ni la mienne n’est nécessaire pour que l’entité australienne agisse contre les activités illégales de chasse à la baleine menées par la flotte baleinière japonaise.

Le Japon affiche clairement son intention de reprendre les mises à mort de baleines lors de la saison 2015/2016. Dans ce cas, Sea Shepherd Australie interviendra pour faire respecter le verdict de la CIJ contre les activités criminelles et éco-terroristes de la flotte baleinière japonaise.

 

SOURCE / SEASHEPHERD.FR

Publié dans environnement

Commenter cet article