Contre l'austérité dans la santé, manifestons devant le le ministère

Publié le par dan29000

Hospitaliers, Usagers, citoyens, manifestons toutes et tous ensemble contre l’hôstérité, le 23 septembre à 11H00 devant le ministère de la santé

 

Dans la Santé, il faut que ça change !

 

, par Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximitélundi 1er septembre 2014

Voir en ligne : http://www.coordination-nationale.org/

 

Hospitaliers, Usagers, citoyens,
manifestons toutes et tous ensemble
contre l’hôstérité, le 23 septembre à 11H00 devant le ministère de la santé
Dans la Santé, il faut que ça change !

 

 

Fermeture de la réanimation à Briançon, Chaumont, Dôle, menaces sur les maternités de Saint Jean d’Angély, Orthez, Thann, Vitry le François, Les Lilas, Lourdes, fermeture de la chirurgie à Sarlat, disparition de centres d’IVG, suppression de dizaines de lits d’hospitalisation, réductions des personnels, manque de moyens, attentes interminables aux urgences, patients sur des brancards faute de place, maisons de retraite scandaleusement sous-dotées en personnel, santé mentale en déshérence, déserts médicaux, délai de plusieurs mois pour consulter un spécialiste, dépassements d’honoraires, inégalités d’accès aux soins, privatisation, démantèlement de la Sécurité Sociale… ça ne peut plus durer.
La loi de Santé en préparation ne fait qu’aggraver la situation malgré ses généreuses apparences. Et pour cause !
Il s’agit de réaliser les 50 Milliards de réduction du budget des Services Publics. En particulier du
Service de Santé Publique, de l’ordre de 20 Milliards !
Aussi la Coordination Nationale des Comités de Défense des Maternités et Hôpitaux de proximité a-t-elle décidé de se joindre à l’Appel de syndicalistes et personnels hospitaliers pour l’organisation d’une Journée Nationale Santé, de Défense des Hôpitaux Publics.
Il est temps d’élever le ton, de crier haut et fort que les malades ne sont pas responsables des déficits publics. Qu’ils doivent tous être également bien soignés. Que les Hôpitaux doivent être des lieux de soins mais aussi d’accueil. Qu’il est insupportable que la santé devienne une marchandise aux mains des Assurances et des trusts pharmaceutiques. Qu’une future mère doit avoir une bonne maternité à proximité de son lieu de vie…
De manifestations en communiqués le sentiment d’être méprisés, pire, d’être combattus, devient insupportable et attise la volonté d’agir, de lutter pour que ça change et que ce ne sont pas les déclarations prometteuses du sommet de l’Etat qui transforment favorablement la situation, mais bien l’action unie et déterminée de tous : soignés et soignants, citoyens malades et bien portants.

Nous serons toutes et tous mobilisés le 23 Septembre contre l’hôstérité, MANIFESTATION à 11 heures, pour stopper la dégradation de l’accès à des soins de qualité, et pour le droit à la santé.

Lure le 1er septembre 2014

Publié dans actualités

Commenter cet article