Rencontres d'été du CADTM

Publié le par dan29000

Il est encore temps de vous inscrire aux Rencontres d’été du CADTM

12-09 => 14-09 | Namur, Belgique
 
 

BLOQUEZ VOS 12, 13 ET 14 SEPTEMBRE POUR LES RENCONTRES D’ÉTÉ DU CADTM !

 

 

Elles se dérouleront à Namur du 12 au 14 septembre 2014. Ces rencontres constituent un rendez-vous incontournable pour démarrer l’année sociale et politique, pour recharger les batteries avant la fin de l’été et pour se retrouver dans une ambiance exceptionnelle !

 

La crise de la dette est loin d’être finie et rien n’a fondamentalement changé depuis 2007/2008, si ce n’est une explosion des inégalités accompagnée d’une montée en puissance des mouvements d’extrême-droite.

Toutefois, la résistance s’organise et les initiatives d’opposition à l’austérité et à la dette illégitime se multiplient, à l’échelle européenne et internationale.

Ne ratez pas ces rencontres d’été qui sont l’occasion d’apprendre sur les évolutions de la situation internationale en lien avec la dette et d’ échanger avec des militant-e-s venant de plusieurs pays européens (Hongrie, Pologne, France, Belgique, Espagne, Portugal, Italie, Croatie...) mais aussi de pays du Sud (Maroc, Bénin, République Démocratique du Congo).

« Comprendre, c’est commencer à désobéir »

Depuis plus de 20 ans, le CADTM fournit une analyse poussée du système dette, outil de domination capitaliste au Nord comme au Sud. Ces rencontres d’été seront l’occasion de se pencher sur des sujets variés qui touchent tous les peuples, tels que le fonctionnement des banques, la dette écologique, la Troïka, l’audit citoyen, les institutions financières internationales, les dettes tunisienne et égyptienne, l’Europe de l’Est, le micro-crédit, etc.

Ce week-end sera ainsi l’occasion :
...de découvrir ou d’approfondir vos connaissances sur les enjeux liés à l’endettement en Europe et dans le monde ;
...d’écouter et débattre avec des militant-e-s de mouvements sociaux venant de Hongrie, de Pologne, de France, de Belgique, d’Espagne, du Maroc, de la République Démocratique du Congo, du Bénin...
...de rencontrer de nombreuses personnes travaillant sur ces sujets ainsi que des militant-e-s de vos régions ;
...de s’inspirer de nombreuses expériences de luttes et de discuter des alternatives possibles ou déjà en cours.

9 ateliers, 2 plénières, 1 projection/débat, 1 spectacle, 1 concert...

Vous trouverez ci-dessous le programme ainsi que les informations pour s’inscrire !

Dette illégitime : pourquoi et comment désobéir aux créanciers ?

12, 13, 14 SEPTEMBRE 2014

VENDREDI SOIR

Accueil, projections et jeux militants

SAMEDI

09h30 – 11h30 Plénière d’entrée : « Interventions de la Troïka en Europe et résistances »
Angelo Basile (Métallurgistes WB-FGTB Belgique), Myriam Djegham (MOC Belgique), Jérôme Duval (CADTM Espagne), Roxanne Mitralias (CADTM Grèce), Catherine Samary (ATTAC France) et Rui Viana Pereira (CADPP Portugal), mod. Chiara Filoni (CADTM Belgique)
Dans tous les pays d’Europe, on assiste à la plus grande offensive contre les droits sociaux et politiques depuis la seconde guerre mondiale. Il faut renforcer la résistance des citoyen.ne.s, des associations, des syndicats, des collectifs, de tou.te.s les indigné.e.s contre la dette illégitime et l’austérité.

12h – 12h30 Animation « Tchantchès dans ’Et si on arrêtait de payer ?’ »

14h – 16h Ateliers

- « Europe de l’Est : quels combats, quelles émancipations ? »
Judith Morva (ATTAC Hongrie), Tijana Okic (Bosnie-Herzégovine), Petra Rodik (Association Franc Croatie) et Catherine Samary (ATTAC France), mod. Jérôme Duval (CADTM Espagne)
Les politiques néolibérales font des ravages à l’Est depuis près de 25 ans, la droite semble avoir le dessus sur les forces progressistes dans la région malgré d’importantes luttes sociales dans certains pays. Quels espoir pour ces forces et pour les luttes en cours ?

- « B-A-BA de la dette au Nord »
Eh bien oui cette crise n’est pas tombée du ciel... Y’en a bien quelques-uns qui ont foutu la m... ! Le B-A-BA de la dette au Nord vous propose un éclairage sur les acteurs et les mécanismes à l’origine de cette augmentation des dettes souveraines qui justifient aujourd’hui l’austérité.

- « Dégage, microcrédit, dégage ! Les femmes unissent leurs luttes, résistances et alternatives »
Emilie Atchaka (CADD Bénin), Majdouline Benkhraba (ATTAC-CADTM Maroc) et Bouchra Tounzi (militante féministe adhérente d’ATTAC-CADTM Maroc), mod. Christine Vanden Daelen (CADTM Belgique)
Pourquoi les microcrédits, dont son pionnier Muhammad Yunus fut auréolé du Prix Nobel de la Paix, sont-ils de plus en plus contestés ? Quel est le véritable visage de ces crédits vendus aux plus pauvres des pauvres comme étant la porte de sortie à leur misère ? Ensemble, nous ferons tomber les masques de la microfinance pour voir quelles alternatives sont possibles, quelles luttes sont en cours et comment les soutenir.

16h30 – 18h30 Ateliers

- « 70 ans de FMI et de Banque mondiale : too old to jail ? »
Emilie Atchaka (CADD Bénin), Majdouline Benkhraba (ATTAC-CADTM Maroc) et Ninon Nkulu Fatuma (CADTM Lubumbashi), mod. Pauline Imbach (CADTM Belgique)
A l’occasion des 70 ans du FMI et de la Banque mondiale, les intervenant.e.s venant de différentes régions d’Afrique et d’Europe soulignerons l’impact des politiques promues par ces institutions internationales dans leurs pays respectifs et les parallèles à faire entre les mesures imposées au Sud et en Europe. Les résistances et les alternatives seront également abordées (dont le procès en cours contre la Banque mondiale au Maroc).

- « Le rôle de la dette dans la contre-révolution en Tunisie, en Égypte et au Maroc »
Omar Aziki (ATTAC-CADTM Maroc), Noémie Picavet (CADTM Belgique) et Renaud Vivien (CADTM Belgique)
Les processus révolutionnaires enclenchés en Tunisie, en Égypte et au Maroc de 2011 semblent aujourd’hui au point mort. Parmi les acteurs de la contre-révolution, on retrouve notamment le FMI, la Banque mondiale et l’Union européenne. Cet atelier abordera leurs stratégies pour garder la mainmise sur cette région ainsi que l’attitude des autres créanciers (notamment la France et la Belgique) face aux dettes odieuses de ces pays.

- « L’audit en Belgique : où en est-on ? »
Broc (ACiDe Verviers), un.e membre d’ACiDe Marche, un.e membre d’ACiDe Liège, Laurent Pirnay (CGSP Wallonne) et Roxanne Zadvat (ACiDe Tournai), mod. Jérémie Cravatte (CADTM Belgique)
Voici un an et demi qu’a été lancé la plateforme d’audit citoyen de la dette publique en Belgique (ACiDe), dans le but de casser le discours dominant entourant la dette et de proposer des alternatives. Qu’en est-il depuis lors ? Comment cela fonctionne-t-il concrètement ? Venez rencontrer des membres de groupes locaux pour discuter de tout cela.

19h – 20h30 Réunions et présentations des groupes locaux du CADTM afin de mieux faire connaissance.

 !! Soirée musicale !!
(groupe « Les Humbles Tartines » + DJ)

+ dégustation de produits régionaux (amenez les spécialités de vos contrées...)

DIMANCHE

09h30 – 12h30 Ateliers

- « Dette écologique et extractivisme »
Sebastien Kennes (Rencontres des Continents Belgique) et Nicolas Sersiron (CADTM France), mod. Robin Delobel (CADTM Belgique)
A l’heure de la fin de la croissance, les décideurs politiques ne proposent qu’une chose : extraire toujours plus de ressources fossiles et de minerais, appauvrir encore plus les terres et les mers... donc accélérer encore le réchauffement global et l’appauvrissement des peuples des pays en développement. Quelles alternatives au gaspillage généralisé et au productivisme ? Comment organiser la résistance ?

- « Accord de libre-échange de l’UE avec l’Afrique et les États-Unis : qui gagne, qui perd ? »
Omar Aziki (ATTAC-CADTM Maroc) et Gérard Karlhausen (CNCD Belgique), mod. Anouk Renaud (CADTM Belgique)
La commission européenne conclut dans la plus grande opacité des accords de libre échange avec différents pays ou régions du monde. Dans cet atelier, nous aborderons les cas spécifiques des Accords de partenariat économique (APE) avec les pays d’Afrique de l’Ouest, le Traité transatlantique avec les États-Unis et l’accord de libre-échange avec le Maroc. Quels conséquences sur les peuples auront ces traités s’ils sont conclus ? Peut-on encore les bloquer ? Comment ?

- « Discussion autour du livre ’Bancocratie’ »
Eric Toussaint (CADTM Belgique), mod. Aline Fares (Finance Watch Belgique)
Le livre d’Eric Toussaint, Bancocratie, permet de comprendre le fonctionnement des banques aujourd’hui, le soutien sans faille apporté par les gouvernements aux grandes banques privées alors qu’elles ont largement provoqué la crise actuelle. Il propose aussi des alternatives. Venez rencontrer l’auteur et en discuter avec lui.

Pause : indignez-foot !
Animation sportive mettant en face à face l’équipe de la Troïka et le peuple.
14h30 – 16h30 Plénière de clôture : « Pourquoi et comment désobéir aux créanciers ? »
Un.e membre de la PACD Espagne, Majdouline Benkhraba (ATTAC-CADTM Maroc), Jérémie Cravatte (CADTM Belgique), Fanny Malinen (Debt Resistance UK) et Rui Viana Pereira (CADPP Portugal), mod. Eric Toussaint (CADTM Belgique)
Du Nord au Sud, aujourd’hui comme hier, la dette tue et est utilisée afin d’enrichir le 1 % le plus riche de la population. Mais les résistances, elles-aussi, sont présentes partout et elles sont sources d’inspiration. Venez écouter les témoignages et expériences de 6 pays différents. Des dettes publiques aux dettes privées, nous ne devons rien nous ne paierons rien !

 

SOURCE / CADTM.ORG

Publié dans actualités

Commenter cet article