3 Grecs sur 5 touchés par la pauvreté

Publié le par dan29000

Plus de la moitié des Grecs touchés par la pauvreté


 

27 septembre 2014  
dernière mise à jour le 27/09/2014 à 9h57

 

Un rapport choquant montre que 6.3 millions de personnes, soit 3 Grecs sur 5, vivaient dans la pauvreté ou sous la menace de la pauvreté en 2013.


poverty_390_2509Trois Grecs sur cinq, ou quelque 6,3 millions de personnes, vivaient dans la pauvreté ou sous la menace de la pauvreté en 2013 en raison de la privation matérielle et du chômage, selon un rapport du bureau du budget de l'Etat montré au Parlement jeudi.

En utilisant des données sur les revenus des ménages et les conditions de vie, le rapport intitulé "Politiques de revenu minimum dans l'Union européenne et la Grèce: une analyse comparative" a constaté que "quelque 2.5 millions de personnes sont en dessous du seuil de pauvreté relative, qui est fixé à 60 pour cent du revenu moyen des ménages" (3.7 millions selon la Fondation pour la recherche économique et industrielle). Il ajoute que "3,8 millions de personnes sont confrontées à la menace de la pauvreté due à la privation matérielle et au chômage " soit un total de 6,3 millions de personnes.

Les économistes du bureau du budget de l'Etat qui ont rédigé le rapport ont fait valoir que contrairement à d'autres pays européens "qui mettent en œuvre des programmes visant à traiter les inégalités sociales, la Grèce, qui fait face à d'énormes phénomènes d'extrême pauvreté et d'exclusion sociale, agit lentement". Ils ont ajouté qu'il y a une forte demande d'aide sociale, alors que l'offre de l'Etat est "fragmentée et pleine de dysfonctionnements administratifs".

Dans ce contexte, "le filet de sécurité sociale est inefficace, alors qu'il n'y a aucune perspective de retrouver les revenus perdus par la récession économique dans un proche avenir", note le rapport, rappelant que la mesure du revenu minimum garanti "arrive tardivement en Grèce".

Selon Eurostat la Grèce se classe en haut du classement parmi les 28 pays de l'Union européenne en termes de risque de pauvreté et a également la proportion la plus élevée de la pauvreté dans la population (23,1 %). La Grèce se classe également au quatrième rang des pays de l'UE concernant la disparité de la pauvreté, après l'Espagne, la Roumanie et la Bulgarie.

Note de la Rédaction

MascotteOkeanews

La pauvreté relative est définie par le pourcentage de ménages qui gagnaient moins de 60% du revenu d’un ménage moyen en 2013.

Ce montant s’élevait en 2013 à 432€ par mois pour une personne seule et à 908€ pour une famille de quatre personnes.

Rappel : 432€ correspond à quelques euros près au salaire minimum pour les moins de 25 ans en Grèce.

 

 

SOURCE / OKEANEWS?FR

Publié dans actualités

Commenter cet article