En Grèce, Loukanikos, le "chien des émeutes" est mort

Publié le par dan29000

Mort de Loukanikos, le plus célèbre "chien des émeutes"


10 octobre 2014  
dernière mise à jour le 10/10/2014 à 10h36

 

Loukanikos, le chien grec des «émeutes» ou des «manifestations» qui a fasciné le monde des médias pour ses pitreries pendant les manifestations violentes contre l’austérité dans le centre-ville d’Athènes, s’est éteint en mai cette année.


Loukanikos, photo Okeanos en 2012

Avgi, le quotidien affilié à Syriza, a déclaré que le chien était mort paisiblement, il y a quelques mois, dans la maison d'un homme qui a pris soin de lui au fil des ans. Loin des manifestations, loin des forces de l'ordre et loin des caméras.

Sa renommée était si grande que Loukanikos était dans le top 100 des personnalités du Time Magazine de 2011.

 

Le chien, qui a été retrouvé errant dans les rues à un jeune âge, avait été nommé "Thodoros" par la personne qui s'en occupait, selon avgi.

LoukanikosPolice

Dessin de @LatuffCartoons

Signifiant «saucisse», Loukanikos, qui fut nommé le "chien de la ligne de front des émeutes en Grèce» (BBC) a pris part à toutes les grandes manifestations contre l'austérité imposée par la troïka, toujours du côté du peuple.

Selon le journaliste Avgi Petros Katsakos, la santé du chien a été affectée par les gaz lacrymogènes et les coups de pied des forces de l'ordre, le forçant à "se retirer" de la protestation active il y a environ deux ans.

"Il dormait sur le canapé, quand tout à coup son cœur a cessé de battre,"a indiqué à Avgi la personne qui s'en occupait.

Le chien était censé avoir été dix ans quand il est mort le 21 mai.

Le révolutionnaire à quatre pattes a été enterré sous un arbre sur une colline dans le centre de la ville.

Dans une chanson de 2011, le chanteur / compositeur américain indie Davis Rovics a salué "la lutte de ce brave chien de la justice dans la tourmente économique qui a frappé la Grèce".

SOURCE / OKEANEWS.FR

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article