Un colloque international sur les minorités et la mondialisation

Publié le par dan29000

Colloque International : Minorités et mondialisation – 23&24 octobre à Rennes

 

Publié le 11 oct. 2014

colloque_minorites_français

Bretagne Culture Diversité organise, en partenariat avec l’équipe  de recherche Ermine (CRBC Rennes, ÉA 4451), un colloque international les 23 et 24 octobre 2014 à Rennes sur le thème des minorités et des identités culturelles face à la globalisation. Ces journées mettront à l’honneur la République de Sakha (au nord-est de la Sibérie).

La globalisation de la planète s’accompagne, paradoxalement, d’un regain d’activité des minorités de toute sorte. Toutefois, s’agit-il vraiment d’un paradoxe ? Une relation dialectique n’unirait-elle pas, au contraire, les deux phénomènes ?

Par son caractère homogénéisant, la mondialisation constitue une menace pour les spécificités culturelles et même parfois pour les moyens de subsistance des minorités. Cependant, son action de nivellement provoque des réactions contraires, en termes d’efforts de sauvegarde des cultures spécifiques, et de revendication d’autonomie.

De plus, parce qu’elle sape les autorités traditionnelles – en particulier les États-nations –, la mondialisation peut favoriser l’émergence d’acteurs infra et supra-étatiques, contribuant ainsi à une redéfinition de la souveraineté.

Enfin, la progression du sentiment de tous appartenir à un même « village planétaire », le développement d’une conscience collective des risques communs encourus par l’humanité et le renforcement des mouvements de population à travers le monde laissent le champ libre à l’apparition de nouvelles façons de concevoir l’intégration de l’altérité dans les sociétés démocratiques.

C’est dans ce contexte que l’association Bretagne Culture Diversité organise, en partenariat avec l’équipe de recherche Ermine, le colloque « Minorités et Mondialisation », qui mettra à l’honneur la République de Sakha (au nord-est de la Sibérie).

Cette première édition sera structurée autour de trois temps forts :

Penser – Quatre interventions théoriques sur les minorités et les questions d’identité dans une société globalisée ;

Découvrir – Quatre interventions relatives à la République de Sakha ou Yakoutie ;

Décrypter – Quatre interventions relatives à des questions d’actualité  avec, cette année, une attention particulière portée à la Catalogne et l’Écosse, sur lesquelles les projecteurs sont actuellement braqués.

[Consulter le programme]

 

SOURCE / BCDIV.ORG

Publié dans actualités

Commenter cet article