A Paris, une marche de nuit féministe, non mixte

Publié le par dan29000

mardi 25 novembre 2014 à 18h30

Marche de nuit féministe, non mixte

Viols et violences : la peur et la honte doivent changer de camp !

Comme tous les ans, nous faisons le constat que la société hétéropatriarcale donne aux hommes un permis de violer, d'agresser, de tuer, de mutiler.
Des centaines de milliers de viols par an, mais seulement 1 356 condamnations en 2013.
Moins d'1%. En France, une femme est assassinée tous les 3 jours par son conjoint.
Harcèlement, insultes sont notre quotidien à toutEs !

Ceux qui agissent sont nos pères, nos oncles, les amis de la famille, nos frères, nos profs, nos collègues, nos patrons, nos maris, nos conjoints, nos amants, nos amis, nos camarades de lutte, nos proches, des clients, des inconnus, des dragueurs… mais aussi l'Etat et l'institution policière.
Ces violences ne sont pas seulement le fait d'individus. C'est aussi le produit d'un système, d'une idéologie et des lois qui la structurent.
Capter le pouvoir et les richesses, en nous abaissant, en précarisant de plus en plus nos vies, en parlant à notre place tout en cherchant à dévaloriser notre parole, voilà ce que cherche ce système.

Le résultat ? Viols et violences, inégalité salariale entre femmes et hommes, pénalisation des putes, expulsion des sans papiers, attaques contre les femmes voilées, lesbophobie, transphobie, et assignation à un genre pour les intersexuéEs.
C'est à une guerre que nous sommes confrontéEs.

C'est par l'auto-défense que nous pouvons riposter et survivre !
Face au viol et aux violences, l'autodéfense féministe c'est être persuadéEs qu'on doit nous respecter. C'est oser reprendre la rue, l'espace. C'est reprendre le contrôle de nos corps, de nos vies et parfois les reconstruire. Et c'est la solidarité entre nous toutEs.
Face au système, c'est comprendre l'origine commune de cette domination à laquelle on veut nous soumettre, faire converger nos luttes et mener nos combats ensemble !
Notre peur, c'est leur confiance. Face à la guerre menée contre nous, nous devons nous battre. La confiance doit changer de camp et c'est touTEs ensemble, organiséEs, fortEs et solidaires que nous y arriverons !

Marche de nuit féministe, non mixte, le 25 novembre à 18h30.
Départ métro Grands Boulevards.

Organisée par une assemblée générale non mixte de femmes, meufs, gouines, trans, intersexuéEs.

Avec le soutien de :

ARF (Action Radicale Féministe - ENS ULM), les femmes de l'AG non-mixte du CAPAB, Les Dé-chaînées, FièrEs, Garçes (Sciences Po), 8 Mars Pour TouTEs, OCFR (Organisation Communiste - Futur Rouge), ... (appel à signature encore ouvert)

Contact : 25novembre2014@gmail.com

Collecte de financement :
https://www.lepotcommun.fr/pot/06onwtdt

 

document au format PDF:
 

Lien : http://paris.demosphere.eu/rv/36253
Source : message reçu le 12 novembre 20h
Source : message reçu le 12 novembre 21h

Publié dans actualités

Commenter cet article