Contre le congrès du FN, unifier les mobilisations antifascistes locales

Publié le par dan29000

Congrès du FN : unifier les mobilisations antifascistes locales

 

 

La mobilisation des 29-30 novembre contre le congrès du FN à Lyon s’organise difficilement, révélant le profond recul du mouvement antifasciste et du mouvement ouvrier. Il y a donc de grandes disparités dans la mobilisation.

Des initiatives sont prises dans toute la France, avec des départs de Bretagne, Franche-Comté, Toulouse, Reims, Rouen, Clermont-Ferrand… Souvent les cars sont préparés par des collectifs unitaires, la plupart du temps soutenus par de nombreuses organisations. Mais, dans la pratique, les forces sont souvent plus limitées, et cela repose beaucoup sur le NPA, Alternative libertaire et Solidaires.
La mobilisation est bien plus importante dans les régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec des départs de Grenoble, Avignon, Marseille, Gap, Chambéry, Perpignan, Montpellier… Dans cette région, les organisations syndicales sont plus investies.
Dans tous les cas, la mobilisation est difficile. Ainsi, à Paris, une table organisée durant la manifestation du 15 novembre a permis d’inscrire… une seule personne pour aller à la manifestation de Lyon.

Manifester et débattre
Pour beaucoup de militantEs, savoir qu’il n’y aura pas plusieurs dizaines de milliers de personnes à la manifestation donne l’impression qu’il vaut mieux faire l’impasse. Pourtant, une certaine effervescence existe sur la question : appel d’intellectuelEs pour des universités populaires et des salons du livre antifascistes, collectifs militants dans de nombreuses villes, collectif contre l’agression d’un militant à Clermont-Ferrand, manifestation contre la venue de Marion Maréchal-Le Pen à Taverny (95) le 23 novembre, etc.
Ce qui reste à construire, c’est un mouvement qui unifie tout cela à l’échelle nationale. C’est le sens de la mobilisation contre le congrès du FN à Lyon : en manifestant le samedi, il s’agit de se donner confiance, de montrer que chaque ville n’est pas isolée. En participant aux débats du dimanche, il s’agit de se coordonner, d’échanger des arguments, de préparer les suites.

Antoine Larrache
Informations sur la mobilisation : http://alyonnousfaceaufn.org
Réservation du car pour l’île-de-France : http://paiements-unitaires.org

 

 

SOURCE / NPA

Publié dans actualités

Commenter cet article