Dis, Lepaon...

Publié le par dan29000

DIS, LEPAON.......


de : Le Réboursier

 


dimanche 21 décembre 2014

 

Cher, TRES CHER, camarade,

Je répond au courrier que tu m’as adressé le 19 décembre 2014. Je pense que tu ne seras pas surpris que ma réponse passe par Bellaciao, vu que le centre de tri de Montreuil élimine systématiquement les messages et missives qui ne te caressent pas dans le sens des plumes.

J’ai failli m’étouffer à la lecture de ton " train de vie" que tu as étalé dans ces médias que tu es si prompt à critiquer.

Oui ! la gorge nouée de colère par l’hypocrisie de ta prose, où à "TON TRAIN DE VIE" s’est rapidement substitué, chez le cheminot que je suis, "LA VIE DU TRAIN".

J’ai cherché en vain un courrier de ta part aux syndiqués, les informant de ton rapport sur l’ ouverture à la concurrence du TER de la SNCF, mais j’ai rien trouvé.

L’UMP, avec qui tu as rédigé ce rapport (ou avis) a du faire le nécessaire.

J’ai appris que tu utilises un vélo pour te rendre au CRIF, au Nouvel Economiste...etc. C’est bon pour la planète !

D’ailleurs, à ton retour en Normandie, qui ne saurait tarder, ce serait bien que tu continues sur cette voie (pas SNCF) écologique en t’occupant des vaches (normandes bien sûr) qui, par leurs flatulences ré...pétées contribuent à augmenter les gaz à effet de serre.

Si tu n’as pas la médaille de la CGT, tu auras au moins celle des Verts.

" ma responsabilité de secrétaire général de la CGT, ma seule priorité et mon unique ambition personnelle, est de conduire les débats et de rassembler la CGT pour lui donner de la force."

Ha bon ! j’avais pas remarqué, et mes Camarades réunis en AG, non plus.

Comment va ta dernière recrue : Alain ALPHON-LAYRE ( tiens, encore le conseil économique) bien connu en Languedoc-Roussillon pour son admiration des Ferraris ?

ça va lui plaire le vélo ?

C’est pour ses bonnes relations avec le MEDEF que tu as pensé à lui ?

Déjà en décembre 2011....

" Entretien avec Gérard Maurice, président du Conseil Economique et social Environnemental Régional du Languedoc-Roussillon.

"Notre souci du consensus va trop loin"

Question :

" vous présidez cette assemblée depuis 3 ans, quelle analyse pouvez-vous déjà faire du rôle joué auprès du Conseil Régional ?"

Réponse :

" Nous sommes là pour éclaircir les élus sur ce qui se passe sur le terrain. Mais il y a dans cette assemblée un souci du consensus qui fait qu’on ne donne pas aux élus le reflet des mouvements, des tensions, de contradictions qui traversent la société. LE FAIT QUE LE MEDEF ET LA CGT SOIENT TOUJOURS EN PHASE, CELA PARAIT ANORMAL ."

Je constate que pour toi et tes semblables de la Confédération c’est NORMAL, c’est sur ces critères que Alphon-Layre se retrouve à la direction confédérale.

En cette fin d’année, je nous souhaite, à NOUS, les SYNDIQUES CGT, les VRAIS PROPRIETAIRES DE LA CGT, que notre organisation syndicale soit, enfin, débarrassée de celles et ceux qui bafouent honteusement ses fondamentaux de classe.

Je ne te salue pas.

Le Réboursier, syndiqué CGT

 

 

SOURCE / BC

Publié dans actualités

Commenter cet article