L'odeur du minotaure, un premier roman de Marion Richez

Publié le par dan29000

Dans un premier roman, la première phrase peut souvent donner une bonne idée du roman proposé au lecteur. La voici :

 

"Océan de lumière droit devant.

 

Une belle première phrase qui intrigue. Une première phrase donnant envie de découvrir la suite. Le premier roman de Marion Richez est à l'image de cette fameuse phrase, original, surprenant, économe de mots... mais évocateur et presque envoûtant.

 

C'est l'histoire de Marjorie qui a réussi à échapper au piège du mariage, de la vie terne en province, et a trouvé un bon job à Paris, aussi rare que confortable, plume de ministre. Marjorie n'aime personne, et surtout pas ses parents. Pourtant ils se rappellent à elle via un SMS l'informant que son père est mourant. A pleine vitesse elle va revenir vers son passé. Trop vite. Sa voiture heurtant alors un cerf qui meurt dans ses bras.

 

Sans doute une des grandes scènes de ce magnifique premier roman.

 

Un accident, la mort brutale d'un bel animal, comme une césure dans une vie. Cela va modifier son parcours, en commençant par une longue errance dans la forêt, lieu de transgression et de métamorphose s'il en est ! Elle va rencontrer une vieille villageoise et...

 

Marion Richez, née dans le Nord a vécu dans la Creuse et à Paris, est agrégée de philosophie et prépare actuellement un doctorat sur la conscience corporelle.

 

Cet étrange roman qui demeure vivant longtemps après la fin de la lecture, vient de recevoir une belle unanimité de la part des critiques, étant même dans la sélection des découvertes jeunes talents de l'excellent mensuel Lire !

 

Marion Richez nous parle de métamorphose, des états "border line" où la lucidité peut être proche de la folie, où la vie devient incertaine, un moment de brouillard. Son talent littéraire indéniable se met au service de cette histoire forte qui ne peut qu'émouvoir le lecteur malgré la cruauté de la situation et la brièveté du texte. Quand les carapaces de l'enfance se fendent, le destin tout tracé chavire et vacille... Il y a de l'exorcisme dans ce conte, un exorcisme séduisant qui laisse le lecteur fasciné après avoir lu ce roman qui nous annonce une bonne nouvelle, la naissance d'un écrivain.

 

Dan29000

 

L'odeur du minotaure

Marion Richez

Sabine Wespieser éditeur

2014 / 130 p / 14 euros

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article