Témoignage de zadiste : Rémy

Publié le par dan29000

Rémy : « Moi aussi, je suis zadiste »

 

remyJe m’appelle Rémy et je suis ZADiste parce que je veux me sentir utile dans un monde qui perd les pédales, dans un monde où toute alternative au système dominant (obsolète) est décrédibilisée, où l’utopie est devenue une insulte.


Je veux pouvoir regarder plus tard mes enfants dans les yeux et que nous soyons fiers du monde que nous leur laissons.

 

J’ai 23 ans, j’ai essayé un bts puis une licence sans y aboutir, malgré que c’était très intéressant. Je ne voulais pas rentrer dans la panneau, devenir jeune diplômé, galérer, avoir des emplois précaires et devenir fataliste.

 

J’ai voyagé en auto et bateau stop entre la France, Istanbul et Conakry pendant plusieurs années. En travaillant sur la route, et en m’investissant dans des associations locales concernant l’environnement. Aujourd’hui je suis toujours sur la route, en France et je lutte, bien que j’accepte de me soumettre aux lois du salariat de temps à autres. J’ai des projets de sédentarisation en ferme collective, pour plus tard.

 

Les ZAD défendent des luttes locales mais visent à consolider l’alternative, la construction d’autres modes de vie au niveau européen et international; et c’est ça qui m’excite. Je suis cagoulé par souci d’anonymat, c’est une garantie pour demain. On sait pas comment ça va finir cette histoire.

 

Un proverbe qui me vient souvent en ZAD, si je peut me permettre de citer Kennedy: «  »A vouloir étouffer les révolutions pacifiques on rend inévitables les révolutions violentes ».

 

Je suis Zadiste et j’assume.


Vous aussi envoyez nous votre « Moi aussi je suis zadiste », en texte, vidéo ou audio, à zad-roybon@riseup.net. Les règles du jeu sont ici !

 

SOURCE / ZADROYBON

Publié dans environnement, alternatives

Commenter cet article