Dieux de la pluie, James Lee Burke, éditions Rivages thriller

Publié le par dan29000

Parfois, James Lee Burke délaisse pour un temps son célèbre personnage de Dave Robicheaux. Ce fut le cas il y a déjà une quarantaine d'années avec l'apparition de Hackberry Holland, dans Déposer glaive et bouclier, traduit en français l'an passé.

 

Dieux de la pluie nous permet de retrouver ce représentant de la loi dans le Texas profond où il est toujours au prise avec son passé en forme de guerre de Corée qui ne passe pas, sans oublier la disparition de son épouse et un alcoolisme endémique.

 

Difficile de faire pire. Le monde était violent hier, il le demeure aujourd'hui.

 

Une violence qui, dès le début du roman, prend la forme du massacre à la mitraillette de neuf jeunes femmes, neuf immigrées clandestines. Leurs cadavres juste découverts derrière une église. Enterrés au bulldozer ! Il faut dire que leurs estomacs contenaient des boulettes d'héroïne.

 

Dès lors, les dérapages se succèdent entremêlant de sinistres trafiquants, des proxénètes, des tueurs à gages et, hasard de la vie, un jeune couple... Mais la grande originalité de ce nouveau thriller de James Lee Burke, c'est un surprenant personnage de méchants, Jack Collins, surnommé le Prêcheur.

Il y a quelques décennies, c'est le maître Hitchcock qui affirmait que dans un film, plus le méchant est méchant, mieux le film est réussi. Idem pour la littérature. Un bel exemple est ici offert au lecteur avec ce Prêcheur, totalement psychopathe qui ne cessera tout au long de l'intrigue de surprendre, par son érudition, sa subtilité et surtout, ce qui est rare pour un tueur, par un très fort sens moral. Qualité assez rare dans cette profession !

 

Même si le shérif Holland, avec son adjointe Pam, ne nous fait pas oublier Robicheaux, le personnage est bien cerné, crédible et complexe, et surtout le rythme ne faiblit pas une seconde malgré le demi-millier de pages !

 

C'est dire que l'inspiration de James Lee Burke est toujours là, et bien là, pour notre plus grand plaisir.

 

Dan29000

 

 

Dieux de la pluie

James Lee Burke

Traduit de l'anglais (USA) par Christophe Mercier

Éditions Rivages/Thriller

2015 / 522 p / 21,50 euros

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article