Soutien au mouvement social à Radio France en grève

Publié le par dan29000

 

Soutien au mouvement social à Radio France

 

Les signataires partagent les craintes des personnels en grève et approuvent leur lutte

 


 

Signer la pétition   -   Voir les signataires

 


 

******************

 

Pour la diffusion de cet appel, utilisez l'adresse www.radiofrancelutte.fr

 

******************

 


Je soussigné, auditrice ou auditeur de Radio France, affirme comprendre et soutenir l'appel à la grève illimitée lancé le 19 mars 2015 par plusieurs organisations syndicales portant sur les difficultés budgétaires et la défense de l’emploi dans l'entreprise.
Je dénonce, comme les personnels en lutte, le désengagement de l'État, l’étranglement budgétaire et le manque de transparence des projets de restructuration de la direction de Radio France, qui menacent l'emploi dans tout le réseau et nuisent à la mission de service public de la radio.
Je refuse que Radio France soit abîmée par la nouvelle vague de mesures d'austérité qui s'annonce. Solidarité !
Je demande que les revendications de l'intersyndicale soient satisfaites.

 


Signer la pétition - Voir les signataires


pétition réalisée avec le logiciel libre phpPetitions

Publié dans actualités

Commenter cet article

Albert 31/03/2015 00:14

Difficile de défendre un média aux ordres du système.., Malgré cela je vous soutiens... J'espère que Radio France redeviendra ce qu'elle fût... Peut-être osera-t-elle même parler de l'UPR (upr.fr)... Ce serait bon signe!

Yannick Mahe 29/03/2015 10:41

http://fr.wikipedia.org/wiki/Redevance_audiovisuelle

à noter que l'amendement 10416 daté du 20 novembre 2008, présenté à l'Assemblée nationale, permettrait de récupérer grosso modo la somme qui manque à RadioFrance.
Mais personnellement, je préfèrerais un taxe audiovisuelle dédiée à la radio publique.

Yannick Mahe 29/03/2015 10:34

J'avoue que ça ne me dérangerait pas de payer des impôts supplémentaire pour radio france.
A noter (je suis sans doute relativement rare dans ce cas) que je ne paie pas de redevance, car je n'ai pas de télévision.