Lettre ouverte à Nathalie Appéré, maire de Rennes

Publié le par dan29000

samedi 4 avril 2015

 

Lettre ouverte à Nathalie Appéré

 
Juste après votre élection comme Maire de Rennes, vous avez déclaré qu'il n'y aurait pas d'enfants à la rue à Rennes. Pour faire face à la saturation du 115, vous avez mis en place un système d'hébergement hôtelier, coûteux et complexe, depuis août 2014.
 
Le mardi 24 mars, la famille H, 7 enfants de 18 ans à 4 mois, a dû quitter le logement qu'elle occupait et s'est retrouvée à la rue. Elle s'est présenté à la permanence mise en place par la mairie... et n'a pas obtenu de solution. Ils se sont présentés à l'Abri de nuit, dispositif ouvert par la préfecture pour la période hivernale pour accueillir les SDF, de 23 h à 6 h du matin, sur des transats tellement inconfortables que les gens préfèrent dormir par terre. Le lendemain, la mère de famille, et les 2 plus jeunes ont été placés à l'hôtel par le 115, le père de famille et les 5 grands ont passé 7 nuits dans cet Abri précaire.
 
Le jeudi 2 avril, deuxième jour après la fin de la trêve hivernal, la famille R, deux enfants de 6 et 5 ans, n'a pas obtenu de place au 115. Elle s'est présenté à la permanence mise en place par la mairie... et n'a pas obtenu de solution. La famille a dormi dans sa voiture. Le lendemain, "pas de place" au 115, la famille H s'est à nouveau présenté à la permanence mise en place par la mairie... et n'a pas obtenu de solution, sans la moindre explication, sans même être reçue par qui que ce soit. A la veille du week-end de Pâques, elle va encore passer au moins 4 nuits à la rue.
 
En une semaine, 10 enfants ont connu la rue. La liste est longue des familles qui nous ont informés que leur hébergement va se terminer dans les semaines à venir. Le 115 ne pourra pas répondre à tous. Le système d'hébergement hôtelier mis en place va forcément s'enrayer de plus en plus souvent. Si la personne qui le gère n'est pas disponible, si tous les hôtels sont pleins, si la composition de la famille ou l'état de santé de ses membres ne permet un hébergement à l'hôtel, il y aura des enfants à la rue à Rennes, Madame la maire, et nous ne manquerons pas de vous rappeler vos engagements.
 
Armelle Bounya - Présidente "Un toit, c'est un droit"
 
Le 4 avril 2014.
 
SOURCE/ untoitundroit35

Publié dans actualités

Commenter cet article

bataller 12/04/2015 15:20

Bonjour,
Je souhaiterai envoyer un email à Madame le MAIRE.
Pouvez-vous m'aider.
Merci.
Angelica BATALLER