Moutons rebelles, Ardelaine, la fibre développement local, de Béatrice Barras

Publié le par dan29000

Dans un monde de plus en plus mortifère où prolifèrent nationalismes, terrorismes, dévastation du globe par le capitalisme, il existe parfois de belles histoires. Ardelaine en est une depuis maintenant quarante ans ! C'est l'occasion pour les éditions Repas de publier une nouvelle version augmentée de Moutons rebelles.

 

Une belle histoire qui débuta au sein d'une décennie de luttes, marquée par l'esprit encore vivant de Mai 68. Les seventies. L'époque du Larzac et de Lip, une décennie où l'idée de révolution était palpable, où politique, sexualité, création, autogestion faisaient bon ménage. Où certains quittaient la ville pour les campagnes afin d'y expérimenter une vie collective... Pendant que d'autres débarquaient chez Fauchon à Paris, se servaient et redistribuaient ces produits de luxe dans les HLM de Nanterre.

 

Béatrice Barras nous fait partager cette belle histoire, humaine et politique, qui débuta en 1975 quand cinq amis fauchés décidèrent de redonner vie à la dernière filature d'Ardèche tombée en ruines. Bien entendu ce parcours débuta sous le signe de la galère, créer une entreprise n'est jamais chose aisée, surtout en étant fauché, il s'agit de gérer les questionnements, d'affronter les obstacles, de trouver à chaque moment des solutions. Le tout étant dans la démarche particulière d'une Scop. Sept ans, de 1975 à 1982 pour créer les conditions d'un démarrage viable ! Produire et vendre, mais aussi reconstituer toute la filière laine, vaste programme !

 

S'il fallait résumer cette histoire en deux mots, cela pourrait être :

 

Courage et utopie.

 

L'un n'allant pas sans l'autre.

 

Il fallut d'abord réhabiliter des bâtiments, constituer une petite équipe, et apprendre des métiers nouveaux. De la tonte des moutons à la commercialisation des produits, de l'administration à la confection de vêtements, tout cela ne s'improvise pas. Le tout dans l'esprit de mutualisation d'une société de coopérative de production (salariés associés et majoritaires au capital, votant en AG les décisions sur la base d'un homme une voix). Avec pour principes, l'autonomie de gestion, l'engagement volontaire, l'éducation et la démocratie.

 

Deux chiffres résument le succès d'Ardelaine, un salarié en 1982, une cinquantaine en 2014. En plus de la coopérative, Ardelaine en 2015, c'est aussi une boutique, un restaurant, une conserverie, un café-librairie, et aussi des stages, des fêtes... Sans oublier la vente sur internet !

Au-delà de l'égalité salariale, c'est la qualité de travail et l'absence de subordination qui forment une des bases de cette réussite, en participant, en plus, à la lutte contre la désertification rurale.

Vivre et travailler au pays.

Un bel exemple qu'un autre monde est possible, qu'un autre travail est possible, qu'une autre production est possible, ici et maintenant. Cela se nomme l'alternative, une autre forme de vie, de combat, de politique, sans attendre les prochaines élections, sans partis politiques, Scop, squat, ZAD, Amap, parce que créer c'est résister, résister c'est créer.

 

Dan29000

 

 

Moutons rebelles

Ardelaine, la fibre développement local

Vers une coopérative de territoire

Béatrice Barras

Préface de Jean-François Draperi

Collection Pratiques utopiques

Nouvelle édition 2014

Éditions Repas

2014 / 17 euros / 248 p

 

Ardelaine

04 75 66 63 08

ardelaine@ardelaine.fr

 

Lire aussi notre article sur "Une fabrique de libertés, le lycée autogéré de Paris", chez le même éditeur

===============================================

L'auteur

Béatrice Barras est une des fondatrices de la Scop Ardelaine dans laquelle elle travaille toujours. Elle a également assumé diverses responsabilités auprès de différentes structures de l'économie sociale et solidaire, en particulier lorsqu'elle fut présidente du comité d'éthique de la NEF. Elle a également publié aux éditions REPAS : « Chantier ouvert au public, le Viel Audon, village coopératif » et a participé à l'ouvrage « Quand l'entreprise apprend à vivre » (éditions Charles Léopold Mayer, 2002) consacré au compagnonnage alternatif et solidaire du réseau REPAS.

 

Film - documentaire de
Philippe Fontenoy
,
Ardelaine d'un fil à l'autre
Coproduction Betula et France Télévision
DVD 53 minutes - 2014
10€

DVD + Moutons rebelles
22€

 

VOIR LE SITE DE L'EDITEUR

 

VOIR LE SITE ARDELAINE

 

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article