Alternatives : A la découverte des Repair Cafés

Publié le par dan29000

Jeter ? Pas question ! à la découverte des Repair Cafés
 

Quand un objet tombe en panne, beaucoup ont le réflexe de le jeter pour filer en racheter un autre. À la vue de la crise écologique, ce n’est sans doute pas le geste le plus idéal pour la planète. « Jeter ? Pas question ! », tel est le slogan des Repair Cafés, cette initiative citoyenne locale qui redonne vie aux objets trop souvent destinés à la poubelle, tout en favorisant la convivialité et l’échange de savoirs.

 

 

Réparer ensemble, c’est l’idée fondatrice des Repair Cafés. Ces lieux encore méconnus où des rencontres ouvertes se produisent autour d’une même idée : moins jeter, c’est bon pour la planète. Généralement libre d’entrée, outils et matériel sont disponibles pour effectuer toutes les réparations possibles et imaginables. Vêtements, meubles, appareils électriques, vélos, vaisselle, jouets…on sous-estime le nombre d’objets auxquels nous pouvons donner une seconde vie. Des bénévoles experts dans différents domaines sont généralement présents en ces lieux pour donner un coup de main : électriciens, couturières, menuisiers, réparateurs de vélos…

Ici, il y a toujours quelque chose à apprendre. En effet, un local de ce type va bien plus loin que l’activité réparatrice, d’où l’aspect café… Qui n’a rien à réparer, prend un café ou un thé ou réalise des rencontres avec des personnes qui partagent peut-être des valeurs communes. Le Repair Cafés apparait alors également comme une opportunité de se socialiser.

Quand réparer rime avec partage de savoirs, écologie et convivialité

De nos jours, jeter est devenu un geste quotidien dont nous n’avons parfois presque plus conscience. Les répercussions sont pourtant astronomiques à l’échelle d’une nation. Réparer, par contre, fait moins partie de nos habitudes modernes. Pourtant, les anciennes générations avaient beaucoup plus l’habitude de réparer que nous. En cause, ce faux sentiment d’abondance. Nous ne faisons plus l’effort de conserver ce qui nous a couté une force de travail.

 

De moins en moins nombreux à posséder des compétences en matière de réparation, de nombreux citoyens souhaitent pourtant éviter la surconsommation et le gaspillage. Dans les Repair Cafés, grâce aux réparateurs volontaires, un précieux savoir-faire se transmet de manière ludique et gratifiante. Pour certains, lutter contre l’obsolescence programmée est presque devenu un jeu. Et réparer, c’est aussi la solution économique quand il faut faire attention à ses dépenses.

Des Repair Cafés s’organisent déjà un peu partout dans le monde, en Europe et peut-être même juste à coté de chez vous. Pour en savoir plus ou lancer votre propre Repair Café : www.repaircafe.be ou www.repaircafe.org

La Belgique, les initiatives citoyennes fleurissent

Dans le but de créer de la convivialité, diminuer son impact écologique et favoriser une économie plus solidaire, les citoyens sont de plus en plus nombreux à rejoindre ou développer de nouvelles alternatives au mode de consommation actuel. Un phénomène qui s’observe notamment en Belgique, encouragé par des réseaux de consomm’Acteurs !

Par exemple, au sud de la Belgique, le Réseau de Consommateurs Responsables (RCR) se charge de « visibiliser » six de ces Cafés des temps modernes via une carte interactive qui permet à chacun de découvrir et de rejoindre les initiatives présentes dans sa commune : Les Repair Cafés, mais aussi les Réseaux d’Echanges de Savoirs (RES), les potagers collectifs, les donneries, les Systèmes d’Echanges Locaux (SEL) et les Groupes d’Achats Alimentaires (GAA). La carte en compte déjà plus de 600, rien qu’en Belgique francophone !

Logo_RCR

Outre la « visibilisation » de ces initiatives, le RCR propose une aide concrète aux citoyens désireux de lancer ou de renforcer leur propre alternative. Construire un projet collectif de manière participative, durable et dans le respect des volontés de chacun n’est pas toujours chose facile. Des outils en ligne ainsi que des ateliers-formations sont mis à disposition de ceux qui le souhaitent. L’envie est de laisser chacun y puiser des idées et réinventer, à un niveau local, une manière de vivre ensemble plus respectueuse pour l’humain et l’environnement.

L’association belge propose de découvrir ces différentes initiatives citoyennes ainsi que les outils proposés sur son site www.asblrcr.be. Parmi elles, on trouve les :

Réseaux d’Echanges de Savoirs (RES) : Nous possédons chacun des connaissances ou des talents. Coudre un bouton, parler espagnol, jouer de la guitare… Dans un RES, vous échangez vos savoirs avec les autres membres du groupe.

Potagers collectifs : Cultiver ensemble ses légumes, partager son savoir, passer un moment convivial entre voisins, profiter de la terre et manger sain… Les potagers collectifs ont la cote, en ville comme à la campagne !

Donneries : Donnez une seconde vie aux objets : offrez ceux qui prennent la poussière chez vous ou demandez ce dont vous avez besoin aux autres membres de votre donnerie !

Systèmes d’Echanges Locaux (SEL) : Dans un SEL, vous échangez des services avec les autres membres du groupe par l’intermédiaire d’une monnaie virtuelle : le temps.

Groupes d’Achats Alimentaires (GAA) : Avec d’autres citoyens de votre quartier/ville, achetez vos produits auprès d’un producteur de votre région. En plus de consommer local, c’est assurer un salaire décent à l’agriculteur.

Des exemples inspirants qui donnent envie de s’emparer de leurs idées pour les colporter localement où nous nous trouvons tous !

 


Source : asblrcr.be

Asbl Repair Together : contact@repaircafe.be
Asbl Réseau de Consommateurs Responsables : info@asblrcr.be 0032 81 22 69 50

 

SOURCE / MRMONDIALISATION.ORG

Publié dans alternatives

Commenter cet article