Discours d'Angela Davis à la bourse du travail de Saint-Denis (extrait)

Publié le par dan29000

« Je vous rends visite alors que grands événements ont lieu aux Etats-Unis. C’est un moment de renouvellement de la conscience antiraciste. Il y’a aussi une prise de conscience du rôle que joue le racisme anti-musulmans pour façonner la violence raciste.
Et je dois dire que c’est également un moment où même les forces politique conservatrices veulent reconnaître à quel point le Patriot Act a été dommageable. Au moment, où nous sommes en train d’essayer, désespérément, de défaire les dégâts qui ont été causés par le Patriot Act, il est très triste de voir la France adopter la loi sur le renseignement. (…)
Ceux qui ont combattu la violence raciste et l’antisémitisme, et n’ont pas compris à quel point le racisme anti-arabe et l’islamophobie ont transformé le terrain même de notre combat contre le racisme, n’ont rien compris.
Et si nous ne comprenons pas cela, alors nous ne pourrons pas comprendre l’intersectionnalité du combat pour la justice.
Vous ne pouvez pas appeler à la fin du racisme et de l’antisémitisme, sans appeler à la fin de l’occupation de la Palestine et à la liberté pour les prisonniers politiques y compris Georges Ibrahim Abdallah.
J’aimerais parler, un moment, des connections matérielles qui se sont développées entre les différentes luttes contre le racisme, dans le contexte de la soi-disant guerre contre le terrorisme (…)
Aux Etats-Unis, les services de police locaux ont été militarisés même ceux des universités.
Ils portent des tenues militaires, ont des véhicules blindés, un armement militaire, des stratégies militaires, un langage militaire…D’ailleurs, les services de polices locaux ont même été entraînés par l’armée israélienne.
Avant, nous pensions qu’il y‘avait une différence entre la police et l’armée.
Les services de police à travers les Etats-Unis ont toujours le fameux slogan « protéger et servir »
Et quand bien même ils ne protégeaient ni ne servaient, au moins ils prétendaient le faire…
L’Armée est entraînée à tirer pour tuer…
Alors qu’est-ce que cela signifie quand les services de police se transforment ouvertement en militaires ?
Cela veut dire que nous avons beaucoup à apprendre des populations qui résistent à l’occupation en Palestine, en Cisjordanie et à Gaza. »


Extraits du discours d'Angela Davis, lors du 10ème anniversaire du Parti des Indigènes de la République, le 8 Mai 2015, à la Bourse du Travail de Saint-Denis

 

SOURCE / GENERATION PALESTINE FACEBOOK

Publié dans actualités

Commenter cet article