Mobisation pour le climat et contre la ferme-usine des 1000 vaches

Publié le par dan29000

30 mai : Mobilisation pour le climat et contre les fermes-usines

 

                                                                                                                                                                                    

Pour dénoncer les impacts de l'industrialisation de l'agriculture sur le changement climatique, la Confédération paysanne se mobilise le 30 mai prochain sur le site de l'usine des 1000 vaches comme sur une dizaine d'autres projets de fermes-usines.


Les 1000 vaches ont subi des revers importants ces dernières semaines. Seulement 6 mois après l’arrivée des premières vaches, et malgré une rétention d’information tenace des services de l’État, les opposants ont révélé les problèmes sanitaires graves que rencontre l’exploitation. En effet, le taux de mortalité atteindrait 26% du troupeau, soit plus d’une centaine de vaches et veaux… Peu après ces révélations, Stéphane Le Foll annonçait à la Confédération paysanne qu’une enquête publique serait diligentée par les services de l’État concernant la demande d’extension du troupeau à 880 vaches. L’horizon s’est d’autant plus assombri pour les promoteurs du projet qu’Agrial, sous la pression de la grande distribution et suite à une action syndicale de la Conf’ en Basse-Normandie, a décidé de ne plus transformer le lait des 1000 vaches ! La traque continue maintenant en Belgique ou le lait y est envoyé tous les deux jours.

Face à ces multiples déconvenues, il faut maintenant enfoncer le clou de l’opposition aux 1000 vaches et autres fermes-usines par la mobilisation paysanne et citoyenne !

Le 30 mai, nous ferons la démonstration que les fermes-usines sont climaticides. Se battre contre l'industrialisation de l'agriculture, c'est se battre pour le climat (le système alimentaire industriel est responsable de 50% des émissions de gaz à effets de serre, source GRAIN). De plus, les premières victimes du changement climatique sont les paysans et les paysannes. En face multinationales et investisseurs financiers se saisissent du changement climatique pour poursuivre l'industrialisation de l'agriculture et faire passer leurs fausses solutions, au détriment de la souveraineté alimentaire et de l'autonomie des paysans.  (Découvrez le 4 pages de la Conf’ sur le sujet)

Des rassemblements sont prévus dans toute la France dont le plus important aura lieu sur l’usine des 1000 vaches. Les 9 d’Amiens seront présents, un an pile après le démontage symbolique de la salle de traite.

 


Cette journée sera l’occasion d’appeler à une vaste mobilisation à Amiens le 17 juin prochain pour obtenir leur relaxe devant le tribunal correctionnel.

 

SOURCE / CONFEDERATION PAYSANNE

Publié dans environnement

Commenter cet article