Construire partout la convergence des luttes

Publié le par dan29000

Construisons la convergence des luttes

 

par Solidaires

mardi 26 mai 2015

La politique d’austérité du gouvernement atteint tous les secteurs, dans le privé comme dans le public, avec comme conséquence la poursuite de la récession économique, et la fragilisation de la société : précarisation grandissante, salaires, retraites et minima sociaux bloqués, droits attaqués. Loin de résoudre la question du chômage, le gouvernement va jusqu’à s’en prendre aux chômeurs eux-mêmes : des équipes de contrôle de la recherche d’emploi des chômeurs vont être généralisées ! Le gouvernement remet à l’ordre du jour le contrôle social mais se refuse à contrôler la finance, à contraindre le patronat au partage des richesses que les mobilisations sur les salaires revendiquent légitimement. Dans de nombreux secteurs, la mobilisation s’organise.

Passons partout à l’offensive !

Nous sommes dans un processus de mobilisation depuis le 9 avril, qui avait réuni 300 000 manifestants en cortèges dans toute la France. En région, nombre d’intersyndicales ont su unir leurs forces, cette détermination doit faire tâche d’huile et redonner confiance aux salarié-es dans l’action collective. Dans tous les secteurs il faut définir avec les salarié-es les formes et le contenu des luttes à venir.

Pour Solidaires, c’est de cette manière que nous créerons tous ensemble les conditions d’une convergence des luttes pour déboucher sur une mobilisation d’ampleur. C’est ainsi que nous gagnerons !


LA LOI MACRON, C’EST TOUJOURS NON L’intersyndicale parisienne CGT, FO, FSU et Solidaires poursuit sans relâche son combat contre la loi Macron : un rassemblement a eu lieu le 12 mai à Paris devant le Sénat et la lutte continue.

GREVE DANS L’EDUCATION Les enseignants se sont mobilisés contre la réforme du collège le 19 mai, à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales. Ce n’est qu’un début, le combat doit continuer. Cette réforme est un prétexte et vise à adapter le système éducatif aux logiques de rentabilité (autonomie des établissements, concurrence entre eux, renforcement du pouvoir des chefs d’établissements dans l’organisation pédagogique des enseignements, désignation de petits chefs parmi les enseignants…). Solidaires porte au contraire un projet d’école émancipatrice dotée des moyens nécessaires à un service public de qualité pour toutes et tous.

MOBILISATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le 19 mai, les Territoriaux étaient aussi dans la rue contre l’austérité, la désorganisation induite par les restructurations et les pertes d’effectifs ( réforme territoriale, loi NOTRe - nouvelle organisation territoriale de la république).

LA SANTE DANS LA LUTTE Le 21 mai Mobilisation à l’AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, 39 établissements, 90 000 salariés). A cause des réductions d’affectifs, le service public hospitalier est en péril. La solution est toute trouvée : la RTT est attaquée par le plan Hirsch ! C’est la porte ouverte à une remise en cause généralisée des 35h. L’action rebondit le 28 mai. A la Santé, ce n’est qu’un début, la mobilisation se poursuit le 25 juin avec une journée de mobilisation unitaire contre le projet de loi santé.

TOUS A GUERET les 13 et 14 juin pour la reconquête des services publics ! Les services publics sont durement attaqués (réforme de la Santé, réforme ferroviaire, réforme territoriale, éducation…). Battons nous pour le renouveau des services publics, élément essentiel de cohésion sociale et de redistribution des richesses pour un mieux vivre ensemble.

Publié dans actualités

Commenter cet article