Les papiers, le combat de la dignité, Marie-Cécile Plà, éditions de l'Harmattan

Publié le par dan29000

En ce moment, les migrants font l'actualité, les médias montrent en boucle des réfugiés venus d'Afrique, ou du Proche Orient, fuyant guerres et dictatures. Les rafles se multiplient, les déclarations des politiciens aussi, pendant qu'à Calais les Jungles se existent toujours et que partout la répression fait rage. Là aussi l'Europe ne fonctionne pas, la solidarité n'existe pas comme s'en plaint à juste titre l'Italie toujours en première ligne. Certains migrants sont de passage, vers l'Allemagne, vers l'Angleterre ou la Suède, mais d'autres resteront. L'un d'entre eux récemment disait que chez lui, c'était la mort assurée, alors il préférait la souffrance ici. Face aux récents mensonges du préfet de Paris, face à cette gauche qui ne traite pas le problème, face à la répression et aux idées nauséabondes qui montent dans le pays, du FN aux Zemmour et autres Finkielkraut, il est indispensable d'entendre ces hommes, ces femmes et ces enfants qui ont une vie, avant d'être là, une famille, un métier, des diplômes, des espoirs.

 

Marie-Cécile Plà, enseignante spécialisée, est une militante de la première heure de RESF (Réseau éducation sans frontières), également membre du Collectif Sans Papiers du foyer Saint Just depuis sa création. Depuis plusieurs années, les migrants elle les rencontre sur les piquets de grève, dans leurs foyers ou sur les marchés. Bien au-delà d'un livre de plus sur les sans papiers, elle nous propose ici une belle rencontre avec Diakaté, gréviste Samsic, Boubou le tailleur, Sissoko le philosophe, Rita l'ardente, Sidiki le cultivateur de mangues, Soumaré le danseur ou encore Kebe, l'enjôleur de gendarmes...

 

Des témoignages rédigés par les intéressés ou relus par eux, juste deux ou trois pages chacun afin expliquer qui ils sont, d'où ils viennent... Comme Kouakou Affoué, Ivoirienne de 55 ans, arrivée en 2003. Secrétaire de direction dans une banque ayant fermé après la guerre en Côte d'Ivoire. Viols, pillages, exécutions, le lot des pays en guerre, même après guerre ! Elle est venue en avion avec un visa de court séjour et la demande d'asile fut refusée. Elle se retrouva donc sans aucun droit, vivant chez des parents ou des amis. Hors la loi, se sentant "ridicule", sans dignité." Sans mari, elle a deux enfants au pays et est grand-mère. Elle vit avec la peur.

 

"Les mots me manquent...mais c'est difficile."

 

Parfois, certains textes sont précédés de bribes de poèmes ou de citations qui donnent au lecteur attentif de belles occasions de réfléchir au-delà des images manipulatrices des médias dominants tentant de nous faire peur. Un choix d'ailleurs judicieux, Darwich, Hugo, Machado, Michaux, Norge, Rilke ou encore Nizan... Sans oublier un sublime poème d'Anna de Noailles, extrait de Voyages.

 

Ce livre de Marie-Cécile Plà est un livre de résistance, de lutte, de solidarité, d'humanisme, de partage, un livre sur ces "étranges étrangers" qui font peur à certains, un livre sur leurs vies, leurs peurs, leurs doutes, leurs espoirs, face à une bureaucratie européenne hors-sol qui se bunkérise toujours plus, face à une administration nationale souvent inhumaine et inefficace, face à la xénophobie montante, face aussi à l'indifférence, un livre qui montre au lecteur que rien n'est inéluctable. Ainsi que nous venons de le voir encore ces derniers jours, la solidarité active existe encore dans nos quartiers, ce livre de paroles de ceux qui passent contribue à la solidarité et à la compréhension et donc renforce ce combat commun.

 

Dan29000

 

"Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant"

 

Guillaume Apollinaire.

 

Les papiers, le combat de la dignité

Mille voix, mille chants

Marie-Cécile Plà

Éditions L'Harmattan

2014 / 154 p / 15,50 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

Lire aussi notre article sur : PLATS D'EXISTENCE

 

Lire aussi notre article sur le film : ENFANTS VALISES

 

Lire aussi notre article sur : LA VIE D'UNE FEMME ROM

 

Lire aussi notre article sur : ROMS DE FRANCE, ROMS EN FRANCE, LE PEUPLE DU VOYAGE

 

Publié dans lectures

Commenter cet article