Retour sur la Corse : Le racisme est le fruit de l'ignorance et de la démolition culturelle (A Manca)

Publié le par dan29000


Le racisme est le fruit de l'ignorance et de la démolition culturelle

 


A Manca sur les récents évènements racistes survenus en CorseA Manca adresse son soutien le plus sincère aux deux enseignants de Prunelli di Fiumorbu qui ont vu leur mission éducative piétinée par une poignée de parents racistes voulant empêcher leurs enfants de chanter en arabe des couplets de la chanson Imagine de John Lennon, ce qui était prévu pour une fête scolaire de fin d'année.

L'action ouverte de ces parents symbolise la libération de la parole raciste en Corse, qui s'exprime aujourd'hui plus que jamais sans honte ni complexe.

Cet évènement intervient dans un contexte de terrible croissance des forces politiques racistes et d'extrême-droite en Europe, en France bien sûr, et dans notre pays sous la forme de micro-organisations locales dangereuses du point de vue de leur activité comme de leur idéologie.

Ce racisme est la conséquence de la démolition culturelle dont souffre la Corse depuis des années, démolition que sont venues compléter les coupes dans les budgets publics affectés au service de la culture.

Il est de notre responsabilité d'organisation politique de dénoncer et combattre en tout lieu et par tous les moyens possibles toutes les formes de racisme et de fermeture à la diversité. Il est également de la responsabilité de l'administration française, en l'occurrence ici de l'inspection académique de ne pas laisser triompher le racisme à l'école : annuler la fête a été selon nous une erreur majeure, qui permet à ces racistes de se sentir forts et maîtres.

Ceux qui croient qu'ils vont améliorer leur situation personnelle en accusant l'étranger d'être à l'origine de tous les maux se trompent d'ennemi. Ce ne sera jamais le travailleur arabe, portugais ou polonais qui frappe nos intérêts, qui exploite les autres travailleurs : ceci est le fait des capitalistes de premier plan, qu'ils soient corses ou non, capitalistes qui se multiplient et se donnent en exemple au jour d'aujourd'hui.

Il n'est pas possible, pour nous patriotes de gauche, de construire la société bilingue apaisée de demain sans nous ouvrir au plurilinguisme qui fait la Corse de 2015. Située au carrefour de la Méditerranée, il appartient à la Corse de s'affirmer comme une terre de mélange culturel et non comme une citadelle ethnique.

 

traduction  : servir le peuple

 

====================================

 

U RAZZISMU GHJE U FRUTTU DI L’IGNURANZA E DI A SPANTICHERA CULTURALE

 

A Manca manda u so sustegnu sinceru à e duie insignante di Prunelli di Fiumorbu chì anu vistu a so missione educativa spanticata  da uni pochi di genitori razzisti chì anu circatu d’impedisce i figlioli di cantà in àrabu a canzona Imagine di Lennon privista pà una festa sculare.

U ricusu apartu di sti genitori simbulizeghja a liberazione di a parolla razzista in Corsica chì si sprima oghje più cà mai senza cumplessu ne vargogna.

Intarvene st’avvenimentu in un cuntestu di crescita tremenda di i partiti razzisti di strema dritta in Auropa, in Francia, ben sigura è ancu in u nostru paese sott’à a forma di micro urganisazione lucale piriculose di u puntu di vista di l’azzione cum’è di l’ideulugia.

Stu razzisimu hè a cunseguenza di a spantichera culturale ch’ella pate a Corsica dipoi anni è anni, spantichera resa cumpletta da a trafalera di I bugetti pubblichi messi à u sirviziu di a cultura.

Hè a nostra rispunsabilità cum’è urganisazione pulitica di dinuncià è cumbatte in ognilocu è di tutti i modi pussibuli tutte e forme di razzisimu è di sarratura à a diversità. Era dinò a rispunsabilità di l’amministrazione francese, vale à dì di l’ispezzione academica d’ùn lascià vince u razzisimu in iscola  ; pruibisce a festa hè statu à contu nostru un sbagliu maiò chì parmette à sti razzisti di sentè si forti è patroni.

Quelli chì credenu di migliurà a so situazione parsunale accusendu u strangeru d’esse à l’origine di tutti i danni si sbaglianu di nemicu. Ùn sarà mai u travagliadore àrabu, purtughese o pulunese à culpisce I pari soi, à sfruttà altri travagliadori : quesse e manere sò quelle di i capitalisti di prima trinca, ch’elli sianu Corsi o nò, capitalisti chì si multiplicheghjanu  è si danu in mudellu in tempu d’oghje.

Ùn si pò custruisce a sucetà bislingua appaciata di dumane pà noi patriotti di Manca senza apre ci à u plurilinguisimu chì face a Corsica di u 2015. À a crucivia di u Meditarraniu, tocca à a Corsica à firmà si una tarra di mischiu è micca una citadella etnica.

A Manca

 

SOURCE / a-manca.net

Publié dans actualités

Commenter cet article