Valls et la République socialiste bling-bling

Publié le par dan29000

Valls, ses enfants et la république socialiste bling-bling

 
 
 
 
Cannes, Berlin, Roland-Garros. Manuel Valls, premier ministre en représentation permanente qui adore se faire voir n’hésite pas à multiplier les déplacements pour son petit plaisir personnel. Aux frais du contribuable, bien sur.
 
 
Cannes : 10 gardes du corps pour une petite soirée entre amis
 
Le festival de Cannes attire les stars et donc les photographes mais aussi les parasites du monde entier. Rien de tel pour se faire voir. Alors bien sûr Valls, toujours en quête de notoriété à défaut de popularité ne peut s’empêcher d’y faire une petite virée.
On le voit cette année sur le tapis rouge avec sa femme Anne Gravoin. Vous savez, celle qui lui a inspiré cette tirade immortelle, « par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté Juive et à Israël, quand même… ». (1)
Il assiste à la projection de plusieurs films, puis à une conférence sur les droits d’auteur et le soir, on le retrouve entouré de 10 gardes du corps à une soirée people organisée par Albane Cléret, reine des nuits cannoises, directrice d’une agence de communication spécialisée dans le cinéma.
Alors, Valls se prépare-t-il déjà à une reconversion dans le milieu du showbiz en prévision de l’échec des socialistes aux prochaines élections ? A moins qu’il ne se prépare à envoyer son CV pour un poste d’attaché culturel à l’ambassade d’Espagne quand les électeurs auront décidé de tirer la chasse d’eau ?
 
                       
Berlin : 20 000 € le billet pour Valls et ses enfants
 
La finale de la Ligue des Champions se déroule samedi 6 juin à Berlin. Elle oppose le FC Barcelone à la Juventus de Turin. Pour ceux qui l’ont oublié, Manuel Valls est un immigré. Né en Espagne, à Barcelone, plus précisément, il n’a obtenu la nationalité Française qu’à l’âge de 20 ans. Ni une ni deux, n’écoutant que son patriotisme Catalan, Manolo prend un jet et se rend à Berlin.
Que Manuel Valls soit fan du Barça, personne ne lui en voudra, c’est même plutôt un signe de bon goût footbalistique.
Que le premier ministre socialiste du gouvernement exemplaire de Hollande aille assister à un match de foot en jet privé payé par le contribuable, c’est une insulte à tous ceux qui n’arrivent pas à s’en sortir en raison de la grave crise dans laquelle les socialistes nous plongent un peu plus chaque jour.
Cerise sur le gâteau, Valls a emmené 2 de ses enfants avec lui. On aura du mal à croire que c'était pour le travail comme il le prétend en bon socialiste qui ment comme un arracheur de dents. (2)
Les réactions de ses amis pour le défendre montrent à quel point tous ces nantis du pouvoir méprisent les sans-dents que nous sommes. De Sapin à Le Foll en passant par Braillard, les ministres viennent à sa rescousse comme un seul homme, démontrant ainsi leur profonde convergence de vue lorsqu’il s’agit de dépenser l’argent public pour satisfaire le caprice d’un des leurs. 
Hollande lui-même est venu défendre son petit Manuel. Hollande, le spécialiste du détournement des moyens publics pour ses petites sauteries privées. (3)
 
 
Roland-Garros
 
Après Cannes et Berlin, il reste encore un événement de renommée internationale où Valls doit absolument et toutes affaires cessantes se montrer afin d’assurer un peu plus son plan de communication : Roland-Garros
En 2014, déjà, Valls paradait au bord des cours de tennis avec ses lunettes noires et une autre femme qui se cachait elle aussi derrière des lunettes et un chapeau… Devinez. Non, pas sa femme. Sa petite protégée, la ministre de la rééducation nationale. Najat Valaud Belkacem. (4)
Cette année en revanche, c’est avec sa femme et Anne Hidalgo, maire de Paris, que Manuel Valls vient se montrer à Roland-Garros.
Les médias, relais stupides de la propagande gouvernementale, AFP en tête, tentent de nous refaire le coup du rendez-vous professionnel en nous montrant bien que Valls assiste au match à côté du président de la Fédération Française de Tennis.
 
 
Et aussi Poitiers...
 
Entre le foot à Berlin et le tennis à Roland-Garros, Manuel Valls cours à Poitiers, au congrès du parti socialiste pour fêter la consécration de son copain Cambadélis qui vient de faire du PS un vrai parti de godillots pour les 2 ans à venir en muselant toute opposition interne.
Décidément, le premier ministre de la France travaille beaucoup. Pour lui et ses copains. Mais pour redresser le pays, c’est une autre histoire. Le parti et le plaisir d’abord. Pour le reste, on verra plus tard.
 
 
Le détournement des moyens de l’état à des fins personnelles
 
Le détournement des moyens de l’état pour un usage strictement personnel est un grand classique chez les socialistes et tout particulièrement chez le premier d’entre eux : Dominique Hollande. Seulement Dominique, pardon François, lui, ne s’embarrasse pas à chercher des excuses bidons comme Manuel.
Il est surpris en pleine escapade derrière son garde du corps après une partie de jambes en l’air chez sa maîtresse ? Vie privée. Aller hop, circulez, il n’y a rien à voir.
Sa maîtresse Valérie, ah non, pardon Julie, on s’embrouille, ça change si souvent… Sa maîtresse Julie donc, part sur le tournage d’un film avec un véhicule officiel et des gardes du corps payés par le contribuable ? Sécurité de l’état, aller hop, circulez, il n’y a rien à voir.
 
Quand le président de la République Exemplaire est capable de détourner les moyens de l’état en se dissimulant derrière un casque et un fonctionnaire de police pour aller se taper sa maîtresse, pourquoi voulez-vous que le premier ministre se gène ?
Quand le premier ministre de la République Exemplaire détourne les moyens de l’état en utilisant un Falcon de l’état pour aller supporter une équipe de foot Espagnole en Allemagne avec ses enfants, pourquoi voulez-vous que les autres se gênent ?
C’est ainsi qu’en République Socialiste Exemplaire, une directrice de l’INA peut dépenser allègrement 40 000 € de frais de taxi sans aucune autre sanction que d’être recasée par sa ministre Fleur Pellerin, la même qui faisait la belle sur le tapis rouge à Cannes en compagnie de … Valls et sa femme.
 
 
Le détournement, c’est maintenant, mais pas pour vous
 
Ce genre de conduite n’est réservé qu’à ceux qui nous gouvernent parce qu’ils sont intouchables. Ne vous avisez pas, vous, misérable petit contribuable, d’être en retard lors du paiement de votre tiers provisionnel. Ne vous avisez pas non plus de dépasser les limitations de vitesse de quelques km/h. Ne vous avisez pas encore d’essayer de vous sortir la tête de l’eau en travaillant quelques heures non déclarées. Les puissants qui nous gouvernent vous le feraient payer très très cher.
Si l’argent du contribuable ne rentre pas dans les caisses de l’état qui va payer le jet de Valls pour aller au foot ou le scooter et le garde du corps de Hollande pour aller se taper ses maîtresses incognito ? Hein ? Qui ? Cahuzac et ses comptes en Suisse ? Faut pas déconner. Merde, quand même !
 
 
Pendant ce temps la France compte plus de 5,6 millions de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues. La dette publique, elle, dépasse les 2 000 milliards d’euros.
 
Vous savez quoi ? Ils en ont rien à foutre. Mieux, ça les fait marrer.
 
 
 


(4) http://philippealain.blogspot.fr/2015/05/loi-belkacem-imposant-le-socialisme.html

 

SOURCE/ I AM SPARTACUS

Publié dans actualités

Commenter cet article