En Bretagne, résistance aux projets miniers des multinationales

Publié le par dan29000

Projets miniers en Bretagne, une mobilisation qui ne fait que commencer

 

250 personnes ont marché samedi dernier entre Belle Isle en Terre et Gurunuhel pour s’opposer au projet minier dans la zone dite de « Loc Envel ». Une mobilisation réussie pour le collectif Douar Didoull qui une de fois de plus a confirmé son ancrage local en réunissant des gens forts différents mais d’accords pour que le sous-sol et l’environnement breton ne soient pas livrés aux projets nocifs de multinationales comme Variscan ou d’autres et ce avec l’appui des autorités gouvernementales.

La fresque humaine sur le terrain de foot de Gurunuhel ne fut que le prélude de la soirée Fest-Noz qui a rassemblée aussi plusieurs centaines de danseurs et musiciens opposés à ces mêmes projets.

 

Élus présents ou anonymes craignent qu’au cours de l’été les services de l’État n’accordent un permis exclusif de recherches de mines (Perm), attendu depuis 2013 après une enquête publique bâclée et réalisée par internet.

D’autres opposants de la zone de Silfiac concernés par les mêmes projets de la même multinationale étaient présents tout comme des habitants du secteur de Guéméné-Penfao, Abbaretz, St Mars la Jaille concernés par un projet similaire en Loire-Atlantique (PERM de Beaulieu) pas très loin de la ZAD de Notre-Dame des Landes et qui s’ajoute donc au PERM de Dompierre (entre Fougères et Vitré) et celui de Merléac.
Tous dénoncent l’opacité des prises de décisions pour les PERM (déjà accordés pour Merléac et Beaulieu) et le mirage que représentent les promesses d’emplois locaux et les mensonges parlant d’extractions sans risque pour l’humain et l’environnement.

Un autre projet minier est en cours dans les Monts d’Arrée, par une société SGZ France (PERM dit de Penlan, 5 communes dont Brasparts, Pleyben…).

En tout c’est près de 150.000 bretons dont les conditions de vie pourraient être dégradées. Un problème avant tout environnemental mais qui pose aussi la question de l’absence de pouvoir décisionnel sous contrôle populaire en Bretagne.

 

Pour en savoir plus : http://alternatives-projetsminiers.org/

 

Les militants de la Gauche Indépendantiste présents samedi.

 

 

SOURCE/ bretagne-info.org

Publié dans environnement

Commenter cet article