Revue Silence, septembre : énergies renouvelables, un virage à prendre

Publié le par dan29000

A paraître - N° 437


 

Consultez les 4 premières pages
en cliquant ici.

Couverture en grand format 

• Dossier

Toujours plus d'énergie

Les avantages écologiques des énergies renouvelables

La dérive industrielle

Qu'en pensent les acteurs du secteur ?

Dossier coordonné par Michel Bernard

 

• Articles

Le temps des téléphériques urbains ? (Michel Bernard)

Niramyam farm, une ferme productive au naturel (Manon Canovas et Thibaud Chéné)

Perturbateurs endocriniens : l'empoisonnement de l'espèce (Marine Jobert)

Center parcs ou les mensonges cyniques du capitalisme financier (Jean-Claude Besson-Girard)

(T)rêve - Sans bruit(s) (Florence Louis)

Transformer les déchets en paysage (Alejandro Duran)

 

• Chroniques

Fukushima : Yukari Sasaki, mère de famille et chanteuse

En direct de nos colonies : La porte ouverte à l'impunité

Écologie pratique : Faire ses produits ménagers 

D'anciennes mines de charbon deviennent des sources d'énergie renouvelable

Ralegan Siddhi, un exemple de développement rural ?

Féminisme : En mai 1851, Sojourner Truth s'exclame : "Ne suis-je pas une femme ?" 

Paix : Peut-on "interdire" les armes nucléaires ?
 

• Brèves 

Énergies • Nucléaire • Nord/Sud• Alternatives • Climat • Vélo(rution) • Environnement • OGM • Société • Paix • Politique • Politique • Agenda • Annonces • Courrier • Livres


• éditorial

Epuisantes renouvelables 

Aujourd'hui, les avancées technologiques permettent de produire de l'énergie à partir des filières renouvelables à un prix équivalent ou moindre que les énergies fossiles, nucléaire compris (1). La tendance est lourde et tout le monde est d'accord pour dire que l'on va vers du 100 % renouvelables à plus ou moins long terme. 

Sortir du nucléaire permet de stopper la production d'une radioactivité mortelle. Se passer du pétrole ou du charbon, permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre provoquant le réchauffement climatique. Mais vouloir seulement remplacer une énergie par une autre ne change rien au fait que nous sommes en train d'épuiser la planète à grande vitesse. 

Notre consommation d'énergie est directement liée à notre consommation de biens matériels. Si nous voulons avoir une démarche écologique, respectueuse des générations futures, nous devons freiner rapidement et fortement nos consommations de matières. Il faut redescendre à un rythme de consommation compatible avec la vitesse de renouvellement de nos ressources. C'est l'enjeu de la décroissance.

Or, force est de constater que dans le milieu des énergies renouvelables, du fait de la mainmise des multinationales, mais aussi d'un mythe de l'énergie propre, les préoccupations portant sur l'efficacité énergétique et la baisse de la consommation sont trop souvent rejetées au second plan. Ce dossier veut rappeler les enjeux à prendre en compte et interpeller sur la direction prise actuellement par ce renouvellement des sources d'énergie.

 

Michel Bernard

(1) La propagande officielle distingue le nucléaire des énergies fossiles alors qu'il fonctionne avec de l'uranium extrait du sous-sol comme les autres. 

 

SOURCE/ REVUESILENCE.NET

Publié dans lectures

Commenter cet article